Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration FFPH1URZJM

Bearing après Direct To GPS erroné

Dates

Date de déclaration : 30/07/2020
Dernière modification : 30/07/2020
Date de clôture : 30/07/2020

Descriptif de l'évènement

Pendant le vol LFRF-LFOX avec le C152, à hauteur de Chartres au cap 90 je vérifie ma route sur le GPS Garmin 150XL équipant l’avion, et je constate que le GPS m’indique de prendre le cap180 pour rejoindre étampes, ce qui n'était réaliste par rapport à notre trajectoire.
Le passager,
Le passager étant également instructeur, je lui fais remarquer l’erreur indiquée par le GPS. Nous entrons de nouveau LFOX pour un Direct To et constatons la même erreur. Après une deuxième tentative de DCT TO LFOX, en prenant bien soin de ne pas confondre LFOX et LFQX car nous avons envisagé la possibilité d’une mauvaise saisie (toutefois LFQX se trouve à l’est de Troyes et pas dans le 180 de Chartres) : nous constatons à nouveau ce « bearing » de 180° (alors que rejoindre LFOX il aurait fallu un cap 090°). Lors d'une troisième tentative, nous vérifions les coordonnées géographiques de LFOX grâce à la fiche terrain par rapport à celles proposées par le GPS, avant d’exécuter le Direct To: était correcte cette fois, le « bearing » proposé étant bien celui permettant de rejoindre Étampes.
Au retour du vol nous informé les usagers de ce dysfonctionnement.
Nous avons été surpris qu'il y ait plusieurs LFOX, dont un avec des coordonnées différentes.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : cavok
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Non défini
Type d’aéronef : C 152
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement



Actions correctives :
Suppression du waypoint (User Point) identifié LFOX

Actions préventives :
1) Information auprès des pilotes sur la nécessité de bien vérifier la cohérence des coordonnées géographiques du point sélectionné pour un Direct To ( airport ou waypoint).
2) Ne pas utiliser un code terrain OACI pour identifier un waypoint lors de la création de celui-ci.