Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration CE6LYSPCGZ

Risque de collision en vol

Dates

Date de déclaration : 17/08/2020
Dernière modification : 22/08/2020
Date de clôture : 22/08/2020

Descriptif de l'évènement

Au cours d'une navigation avec mon élève, nous avons décidé de survoler la Dune du Pila ainsi que le bassin d'Arcachon. Nous sommes à ce moment stabilisé à 1200ft QNH, les zones de Cazaux inactives, nous étions donc en contact radio avec l'agent AFIS d'Arcachon (LFCH). A ce moment, en ligne droite nous apercevons soudainement un aéronef, même altitude, sens opposé légèrement sur notre droite qui arrivait sur nous. Par chance et par réflexe, nous avons chacun infléchit notre trajectoire sur notre gauche afin d'éviter la collision. Mon élève et moi-même avons estimé une séparation horizontale d'environ 10 mètres. Le pilote de l'autre aéronef était également sur la fréquence.
Dans notre situation un évitement par la droite était impossible car l'avion n'était pas totalement de face mais légèrement sur notre droite donc plus judicieux d'infléchir à GAUCHE. Il faut également prendre en compte le grand nombre de trafic VFR présent sur le bassin d'Arcachon.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : 300°/09kt quelques grains
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Risque d'abordage
Type d’aéronef : C 152
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Les deux pilotes ont eu une bonne réaction,en dégageant à gauche, chacun ayant dégagé dans le sens le plus propice, leurs aéronefs n'étant pas face à face mais décalés à droite. Les trajectoires opposées même altitude peuvent être dangeureuses car les aéronefs offrent alors la plus petite section visible surtout sur un fond de nuages gris. C'était le cas ce jour là, même si les conditions météo étaient VMC.
Le Cessna venait de quitter LFCH après un touché-décollé sur la 25 et était juste sorti par le point SD, toujours en contact avec l'AFIS. L'autre aéronef était également en contact avec l'AFIS LFCH
Dans les espaces aériens à forte densité de trafic, il est fortement recommandé de se mettre en contact avec une fréquence pouvant par radar apporter une information de trafic, en l'occurence dans ce cas le SIV aquitaine, puisque les zones de Cazaux étaient inactives.
Cependant cette aide précieuse possible, mais non garantie des SIV ne doit évidemment pas remplacer une extrême vigilance visuelle.

Actions préventives :
La destination du bassin d'arcachon est très appréciée des pilotes, et conduit souvent à des densités importantes de trafic, et de plus, souvent, sur des trajectoires et altitudes comparables.
Une information générale de vigilance sera délivrée à tous les pilotes de l'aéroclub :
- Recommandation d'extrême vigilance visuelle
- Recommandation de se mettre en contact avec une fréquence pouvant apporter une information de trafic, en l'occurence, dans le cas où Cazaux Approche est inactif, le SIV aquitaine, et ceci dans la portion d'espace aérien non contrôlé.
- Information sur le fait que l'information de trafic peut ne pas être systématiquement assurée, car notamment en espace G la présence d'un aéronef peut ne pas être connue du SIV.
- Plus généralement, dans les espaces aériens non contrôlés, le contact avec le SIV régional est fortement recommandé, pour bénéficier éventuellement d'une information de trafic, l'anti abordage étant néammoins toujours assuré par la vigilance du pilote.