Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration D7893GWUFM

Turbulence de sillage helico

Dates

Date de déclaration : 20/08/2020
Dernière modification : 22/08/2020
Date de clôture : 22/08/2020

Descriptif de l'évènement

Météo exceptionnellement douce et ensoleillée ce jour de février. Beaucoup de trafic en fin de journée. En tour de piste avec un élève, nous sommes numéro 3 en vent arrière pour un toucher en 04. La tour vient d'autoriser un hélicoptère du SAMU-XX en numéro deux à l'atterrissage, en provenance de l'hopital. Le soleil est bas sur l'horizon et je signale que je n'ai pas visuel sur lui. A ce moment, un autre hélicoptère, Dragon-XX de la Sécurité civile est en train de ravitailler au sol. En fin de vent arrière, j'ai visuel sur SAMU-XX en finale, qui est autorisé atterrissage sur la FATO 04, située près des pompes où Dragon-XX est en train de ravitailler. Un dialogue assez long s'engage entre le controle et SAMU-XX, qui est finalement autorisé sur la piste en dur, puis la bretelle E2, le temps que Dragon-XX mette en route et translate vers son parking. Impossible de prendre la fréquence pour nous signaler en finale pour un toucher, car la fréquence est encombrée.
Samu-XX reste en stationnaire sur la bretelle E2 pendant notre finale. Dragon-XX n'a pas encore mis en route.
En courte finale, à moins de 300 ft /sol, meme situation.
Une turbulence très brève et énergique déstabilise alors notre avion qui part en roulis à droite, que je reprends immédiatement.
Deux secondes plus tard, meme scénario.
Je décide alors une remise de gaz, en prenant d'autorité la fréquence pour le signaler, et nous refaisons un tour de piste sans problème.
A aucun moment, je n'ai pu intervenir sur la fréquence depuis notre étape de base à cause du trafic intense.
SAMU-XX est resté en stationnaire pendant toute la scène sur E2, et Dragon-XX n'avait pas encore quitté la pompe de ravitaillement.
Donc, situation inchangée, fréquence encombrée et intervention impossible de ma part.
Turbulences de sillage et de rotor hélicoptère en stationnaire à deux mètres du sol sur une bretelle, à 30 mètres de la piste.
Déstabilisations brèves et significatives de notre avion en courte finale.
Remise de gaz immédiate, qui était de toute façon nécessaire car nous n'avions pas encore été autorisés au toucher.
Aucune directive ni intervention du controle en ce qui nous concerne depis notre étape de base, car il est occupé depuis plusieurs dizaines de secondes avec le trafic des deux hélicoptères SAMU-XX et Dragon-XX qui viennent ravitailler au meme moment, à la meme pompe.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : En approche finale
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Procédures sol et vol
Type d’aéronef : EVEKTOR Sport Star
Equipement : Instrumentation "Full Glass Cockpit"

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Plusieurs événements dans ce REX :
- éclat du soleil en vent arrière
- fréquence encombrée
- turbulence de sillage
Cette accumulation est (heureusement) peu courante, mais doit être prise en compte. Identifier la(les) menace(s) et trouver des parades pour mitiger/diminuer/contenir le risque est une qualité essentielle. Le T.E.M. se travaille dès les premières leçons du PPL.
Bonne décision du pilote.

Actions correctives : rex a transmettre à l'ATC...

Actions préventives : bien briefer les pilotes sur les turbulences hélico qui peuvent être très fortes lorsqu'ils sont en stationnaire.