Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration C6QSWGGJIF

Perte de puissance et vibrations

Dates

Date de déclaration : 06/09/2020
Dernière modification : 09/09/2020
Date de clôture : 09/09/2020

Descriptif de l'évènement

VIBRATIONS ET PERTE DE PUISSANCE APRES LA ROTATION

Essais moteur et check-list avant décollage effectués, nous nous alignons piste 03 revêtue.
Mise en puissance, accélération, "badin actif - pas d'alarme" ; à la vitesse de rotation, l'élève effectue un décollage normal.

À environ 100 ft AAL, des vibrations occurrent, accompagnées d'une perte de régime d'environ 300 rpm.
Je prends les commandes, diminue légèrement l'assiette, réduis puis augmente à nouveau progressivement la puissance.
Les vibrations s'arrêtent et le moteur reprend la puissance nécessaire à la montée.
Par mesure de sécurité, je décide d'effectuer un contre QFU.

L'atterrissage s'effectue normalement sur la piste 21 non revêtue.
J'effectue à nouveau des essais moteur ainsi qu'un point fixe plein gaz pendant quelques secondes.
Le problème ne se manifeste plus une fois au sol.
Le même type d'incident avait déjà eu lieu sur cet aéronef.
Les analyses et réparations nécessaires ont été effectuées, et aucun problème n'avait surgit depuis plusieurs heures de vol.$
Les conditions de givrage carburateur n'étaient pas réunies. Cette cause est donc exclue.
À ce jour, l'avion est arrêté et en attente d'inspections supplémentaires...

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK vent calme
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Au décollage
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Moteur: Problème
Type d’aéronef : PS28
Equipement : Instrumentation "Full Glass Cockpit"

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Cet avion avait par le passé déjà rencontré des problèmes similaires et il avait été procédé a un changement a neuf d'un carburateur présentant un défaut interne important.
L'investigation technique a mis en évidence cette fois des dépôts dans la cuve de ce nouveau carburateur très probablement des résidus de protection et ou traitement de ce nouveau carburateur.
Les filtres essence ne présentaient aucune contamination
L'aéroclub utilise uniquement de l'UL91 pour ses moteurs ROTAX

Actions correctives :

Actions préventives :
Demande d'inspection régulière des cuves de carburateur durant la saison hivers pour fiabilisation


Un aéro-club, qu'il soit DTO ou ATO, a toujours la possibilité lorsqu'il suspecte pour un aéronef certifié (ici EASA/LSA) que la déficience est d'origine matérielle, d'alerter :
- la commission "matériel" de la FFA
- l'OSAC
- l'EASA (déclaration via un Technical Occurrence Form disponible en ligne)