Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration FM3MB37AH5

Demi-tour en IMC

Dates

Date de déclaration : 10/09/2020
Dernière modification : 12/09/2020
Date de clôture : 12/09/2020

Descriptif de l'évènement

Voyage club avec 3 avions. 2 pilotes brevetés à bord de l'appareil.

Après une attente pour laisser la météo se lever, les trois avions partent vers 0900Z à destination d'Angers. Le vol se déroule à l'altitude de 1700ft avec un plafond à 2000ft et une très bonne visibilité. Le contact avec Paris Info est établi.

Peu après la VOR de CHW, la météo se dégrade en visibilité, au dessus des forêts du Perche. L'équipage est confronté à un "mur blanc" au travers duquel ils ne voient pas l'horizon. Pensant que les deux avions précédents on pu passer quelques minutes avant eux, l'équipage poursuit. Les conditions de dégradent brusquement et le CdB propose au deuxième pilote de faire demi-tour. Le deuxième pilote le conforte dans ce choix. Le demi-tour à lieu entre une altitude de 1500 et 1800ft. Le CdB perd brièvement les références extérieures, et applique la méthode de demi-tour en VSV. Le deuxième pilote affirme de pas avoir perdu les références extérieures.

Après avoir annoncé le demi-tour à Paris Info, la décision est prise de rentrer à Saint-Cyr.
Je n'avais pas l'information que les 2 avions devant avaient évité la zone par le sud sans soucis. J'ai donc pensé que ça passait. J'ai aussi pu être entraîné par le voyage club et l'objectif destination. Si j'avais été le seul avion, j'aurais fait demi-tour plus tôt.

Mon entraînement au VSV avec un FI 6 semaines auparavant a clairement été utile pour effectuer la manœuvre en sécurité.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : BKN017
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Météo: Problème
Type d’aéronef : DR 400/120
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Les informations météo disponibles indiquaient une amélioration franche de la météo sur les terrains du parcours avec une bonne visibilité et des plafonds > 1000ft et en nette amélioration. La zone de mauvaise météo rencontrée se trouve au dessus des forêts du Perche dont l'altitude dépasse par endroit les 1300ft. Il est fréquent que le plafond et la visibilité soient dégradés au-dessus des forêts. Il n'est pas facile de détecter ces zone en préparation des vols, souvent en raison de l'absence de METAR/TAF à proximité, et du caractère très local.

En vol, il ne faut pas s'engager dans une zone de dégradation météo au travers de laquelle l'horizon n'est pas visible. Sinon, on s'engage dans l'inconnu. En cas de doute, chercher à altérer sa route ou effectuer un demi-tour en prenant ses marges par rapport à la zone dégradée. Une bonne connaissance de l'environnement dans lequel on évolue permet d'effectuer plus facilement des contournement. Cela implique une bonne préparation du vol afin de ne pas découvrir la carte en vol.

Lorsque la météo se dégrade et qu'un doute quant à la poursuite du vol s'installe, il faut pouvoir faire demi-retour rapidement. Préparer la manœuvre mentalement tout en étant prêt à activer son plan B (déroutement? Retour terrain?). Ainsi, la décision interviendra plus rapidement. Encore une fois, une bonne préparation et un bon suivi du vol permettent d'être prêt en connaissant l'accessibilité des potentiels terrains de déroutement (VAC, Notam, Météo...).

Attention aux voyages à plusieurs avions. Si un avion est passé devant vous, cela ne signifie pas que vous pourrez passer. D'une part les conditions peuvent varier en fonction de la position exacte et de l'altitude, d'autre part le pilote devant n'a pas forcément la même expérience que vous. La perception et l'appréciation de la situation ne sera pas la même. La décision de demi-tour vous appartient uniquement et ne doit pas être influencée.

Enfin, même en appliquant les précautions ci-dessus, vous pourriez vous faire piéger. Pensez donc à vous entraîner régulièrement au VSV avec un FI.







Actions correctives : Débriefing des pilotes

Actions préventives : Publication au REX de l'aéroclub avec plusieurs recommandations.