Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration CGBFQUYJFA

Sortie de piste

Dates

Date de déclaration : 20/09/2020
Dernière modification : 28/09/2020
Date de clôture : 26/09/2020

Descriptif de l'évènement

Pour son troisième vol solo supervisé, l’élève est autorisé pour deux circuits de piste sur la piste nnL à LFxx. Le premier touché s’effectue normalement et l’élève repart pour son deuxième tour. Pour le deuxième circuit en vu de l’atterrissage, le pilote est bien sur l’axe de piste et à la bonne vitesse, mais ne « décrabe » pas son avion à l’arrondi avant le touché des roues. L’avion se dirige vers le bord droit de la piste. Le pilote freine et essaye de ramener l’avion sur l’axe, mais corrige insuffisamment. L’avion sort de piste entre deux balises et roule dans l’herbe sur 16 mètres. Le pilote arrête le moteur, coupe les magnétos et le contact. Pas de dégât apparent. Les pompiers arrivent sur place ainsi que la BGTA, et font les constatations. L’avion est ramené au club par la barre de traction.
Comme le 1er touché s'était bien passé, je n'ai pas dû me concentrer suffisamment sur l'atterrissage.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK 330V030 06KT
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Solo supervisé (laché, nav solo, ...)
Type d'évènement : Sortie de piste
Type d’aéronef : AQUILA-AT01
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


L’excès de confiance dû à la réussite du premier touché, a provoqué une baisse de vigilance au moment de l’atterrissage du second circuit. Même avec un vent faible de travers, il est parfois nécessaire de faire un petit « décrabage » de manière à ce que les roues soient bien parallèles avec l’axe de piste au moment de la prise de contact avec le sol.


Actions correctives : Après inspection par le service de maintenance, l’avion sera remis en service.
L’élève devra refaire des vols de reprise avec son instructeur avant de refaire des vols solo.

Actions préventives : Le SGS rappelle qu’à chaque atterrissage la vigilance et la réactivité du pilote doivent être maximales, et cela même par vent faible.