Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EOXQOEC46N

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 18/10/2016
Dernière modification : 18/10/2016
Date de clôture : 18/10/2016

Descriptif de l'évènement

TB10 Tobago.
Vol LFHA-LFDE via la chaine des puys. Météo CAVOK sur toute la France. 2 personnes à bord et plus de 130L. Décollage d'Issoire et montée à 6000fts sans problème. Réglage choisi 2500/22.1 et mixture réglée, le vol se passe dans la calme total jusqu'au puy de Sancy. A partir de là de légères turbulences commencent.
Faisant route sur Egletons les turbulences se calment mais de légères vibrations commencent (environs 20nm de LHDE). Tous les paramètres moteurs sont nominaux. Je refais les réglages de mixtures, rien ne se passe. Réchauffe carbu, rien ne se passe. Pompe+changement de réservoir, rien ne se passe. Je refais les réglages rpm/pression et la situation s'améliore quelques secondes. Dans le doute et étant en local de Ussel je prends la direction d’Ussel, révise la carte VAC et prépare les fréquences SIV Limoges et Ussel.
Je constate un vent de face d'environ 10/15kts. Les vibrations ont diminué en passant Ussel, je décide donc poursuivre jusqu'à Egletons. A environ une dizaine de nautiques d'Egletons les vibrations commencent à s’amplifier nettement et ma vitesse commence à diminuer. L'Interruption du vol me semble à ce moment là indispensable et c'est LFDE le terrain le plus proche.
Plein gaz, PPP plein riche je maintiens uniquement 80kts en palier, je suis encore à 5000fts. Cela ne dure pas longtemps et malgré la pleine puissance je commence à chuter à 100/200fts/mn à 80kts.
Arrivé en local d'Egletons je réalise une intégration verticale qui se termine en encadrement, la pleine puissance ne me permettant à peine de tenir les 500fts/min. L’atterrissage se passe sans encombre malgré une vitesse un peu élevée. Les vibrations au roulage font sauter le tableau de bord.
A aucun moment je n'ai déclaré la panne à la radio car je n'ai pas senti l’avion hors de contrôle et quand la situation s’est dégradée j’étais à portée de vol plané d’Egletons.
Je parc l'avion sans encombre, je contact le chef pilote, un instructeur, la mécanique puis l'assistance FFA. L'assistance ne me proposant qu’un retour galère utilisant 2 taxis et 2 trains, j'opte pour un retour en covoiturage et je verrai plus tard comment régulariser cela.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo :
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Autres
Type d'évènement : Moteur: Problème
Type d’aéronef : Autre
Equipement : Non défini

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Décision appropriée d’interrompre le vol avec atterrissage sur un aérodrome proche, après application de la procédure d’urgence mais à laquelle le pilote a ajouté une Sélection Magnétos qui peut augmenter le risque d’arrêt du moteur.
Communications radio : il aurait été préférable d’annoncer le problème et de déclarer au moins PANNE, car cela permet aux organismes de se tenir prêts à intervenir si besoin, la situation d’urgence pouvant être annulée à tout moment. Cette annonce aurait aussi été utile sur la fréquence d’Egletons, pour signifier aux autres trafics qu’on a besoin de la priorité à l’atterrissage (ce qui n’était pas le cas).

Actions correctrices : dépose du cylindre, envoi en réparation et remontage in situ par l’atelier d’entretien

Actions préventives : examen des procédures anormales et d’urgence des avions de la flotte et amendement des C/L établies par le club qui comportent une préconisation de faire en vol une Sélection Magnétos en cas de vibrations ou d’irrégularité de fonctionnement du moteur.