Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration HR09OS1NZI

Perte de puissance au décollage sur APM 30

Dates

Date de déclaration : 20/10/2020
Dernière modification : 24/10/2020
Date de clôture : 24/10/2020

Descriptif de l'évènement

A 500ft sol (700ft NH), pendant opérations ASD, légère vibration et perte de puissance moteur (4000 tr/min). La pompe essence toujours active, et 1er cran volet sorti.
Instructeur prend les commandes.
Action réchauffage carbu, aucun changement.
Demi-tour et atterrissage contre QFU.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : FEW 3000, 02003Kt, Visi >10
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Au décollage
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Moteur: Panne
Type d’aéronef : APM 30 Lion
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


La panne ou la perte de puissance au décollage est un évènement grave qui mérite un traitement immédiat et efficace.
Une mécanisation sans faute doit permettre de conduire les actions vitales de façon nominale et d'avoir prévu, au préalable la hauteur à partir de laquelle le demi-tour est jugé possible ainsi que le sens du virage en fonction du vent.
A l'occasion de cet évènement il importe de mettre l'accent sur le briefing "avant décollage" en particulier lors des vols de prorogation ou de relâché machine.

Action corrective :
AC :#1 Investigations par le Responsable de l'entretien qui n'a pas détecté de problème au niveau pression d'essence, ni d'anomalie lors des différents points fixes avant remise en vol.
(Action close)

Actions préventives :
AP #1 : Les eux carburateurs des 2 APM 30 seront envoyés pour révision à AVIREX toutes les 200 H.Cette décision est aussi applicable à l'autre APM30 de la flotte de l'aéroclub.
AP #2: Lors de vols de prorogation ou relâché machine, rappeler l'importance du briefing "avant décollage". Celui-ci permet, sereinement, de se préparer à un éventuel évènement grave en minimisant le stress de la défaillance moteur en vol à un moment où le temps de réaction est critique.
Le traitement de la panne moteur au décollage est un évènement délicat à gérer, où la prise de décision et la mécanisation des actions vitales sont essentielles.
En particulier le choix de l'altitude à partir de laquelle le demi-tour est possible ainsi que le sens du virage auront été définis au sol dans le calme.