Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EU3TK0NX5D

Difficultés dans le déplacement du manche.

Dates

Date de déclaration : 05/11/2020
Dernière modification : 08/11/2020
Date de clôture : 08/11/2020

Descriptif de l'évènement

Le planeur a déjà effectué un 1er vol, j'ai ensuite repris ce planeur pour le 2e vol de la journée. Après le premier vol, le planeur est remonté jusqu'au point de décollage de la piste. Le pilote a ensuite enlevé le ballast en plomb et laissé le planeur pour que je me prépare. J'ai effectué une vérification en vol complète avant le décollage et j'ai constaté que tout allait bien. Le remorqueur était en position prêt pour le départ. À la fin des vérifications (CRIS) avant le décollage, j'ai voulu fermer la verrière.
La verrière ne fermant pas, je l'ai ouvert à nouveau et j'ai supposé que je n'étais pas correctement installé. J'ai relâché la ceinture de sécurité et ajusté les palonniers pour me permettre de glisser vers le bas et de baisser la tête (je suis en peu grand). J'ai ensuite refixé la ceinture de sécurité et j'ai pu fermer la verrière et lever le pouce vers le haut «prêt pour le départ». JE N'AI PAS pensé et je n'ai pas effectué une seconde fois les vérifications (CRIS) avant décollage. Je n'ai donc pas vérifié le mouvement complet et libre des commandes.
L'aile a été soulevée et la course au décollage a commencé. J'ai décollé et volé à la hauteur normale de la queue du remorqueur jusqu'à ce que celui-ci décolle également. Le remorqueur est monté rapidement. J'ai tiré sur la manche pour atteindre la bonne position de vol, mais je n'ai pas pu le reculer correctement car le mouvement était limité. A ce stade, j'ai donc quelque chose de nouveau qui ne va pas mais je ne relâche pas mon attention en raison de la basse altitude. J'ai eu du mal à soulever le planeur et j'ai volé très bas derrière le remorqueur. Finalement, j'ai pu prendre de l'altitude et j'ai décidé d'essayer d'atteindre 1000m pour le largage et retourner à l'aérodrome.
Je n'ai pas pris contact par radio avec le pilote du remorqueur pour lui expliquer le problème pour les raisons suivantes :

J'essayais de résoudre le problème
Je me concentrais sur le pilotage du planeur
Mon usage restreint du français ne me laisserait pas le temps de me concentrer sur le vol.

Après un largage correct de l'avion remorqueur, j'ai pu tester les commandes et j'ai ensuite réalisé que la position de mon corps limitait considérablement l'utilisation du manche. Je n'ai pu déplacer la manche que très légèrement vers la gauche, la droite et l'arrière. J'ai donc décidé de retourner au terrain. J'étais limité pour voler avec de très petits virages et je n'avais pas assez de mouvement pour permettre des virages serrés.
J'ai réussi à atterrir 16 minutes plus tard sur la piste.
Toute l'expérience a depuis gravement affecté ma confiance et ce n'est que quelques temps plus tard que j'ai compris où je me suis trompé.
La leçon apprise est que si la verrière ne se ferme pas, il est nécessaire d'effectuer une deuxième vérification du «mouvement complet et libre» des commandes.
Si j'avais fait cela, j'aurais réalisé que j'avais un problème avant de décoller.
J'aurais alors quitté le planeur et constaté que la position du siège avait été mis en position avant par le pilote précédent.
Je n'ai pas vérifié la position du siège avant le vol, ce qui était mon erreur.
Je me rends compte maintenant que malgré toute pression pour partir rapidement, il est important que tous les pilotes ne précipitent pas leur préparation pour le décollage.
Je souhaite apporter à tous les membres du club l'importance des vérifications avant le vol, en particulier lorsque quelque chose d'inhabituel se produit comme «une verrière ne se fermant pas». Si un tel événement se produit, il est important de répéter les vérifications avant vol.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : Cavok
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Au décollage
Type de vol : Solo pilote
Type d'évènement : Défaillance des commandes de vol
Type d’aéronef : C101A
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


On constate qu’il y a toujours un décalage entre la connaissance de ce qu’il faut faire et ce que l’on applique en réalité…
Ce n’est pas facile de prendre conscience de cette réalité d’écart et de s’imposer des règles qui paraissent tellement basiques, comme la checklist.
Ce pilote est pourtant quelqu’un qui justement respecte parfaitement ces règles! Hélas, le piège de la précipitation au décollage est toujours tendu…
Il faudra redire encore l’importance des deux volets de la checklist et l’urgence de faire lentement !

Actions correctives :
Néant

Actions préventives :
Lors du briefing un rappel sera fait sur l'importance de suivre la checklist à chaque entrée dans le planeur et surtout savoir dire 'STOP' lorsque tout va trop vite dans cette phase critique avant le décollage.