Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration JSEO711MV7

Pénétration en espace aérien controlé sans clairance

Dates

Date de déclaration : 19/12/2020
Dernière modification : 20/12/2020
Date de clôture : 20/12/2020

Descriptif de l'évènement

Après un touché à Ambérieu, je souhaitais faire une verticale terrain pour une prise de terrain en encadrement. Pour laisser la place à un autre aéronef présent en vent arrière, je me suis décalé à l'ouest du terrain afin de prendre de l'altitude. Pendant la montée j'ai réalisé la proximité avec la TMA secteur 1 de Lyon et après une rapide vérification sur ma carte il me semble possible d'avoir écorné la zone sans autorisation. Dès ce moment-là, j'ai alors fais un virage vers l'est pour sortir de la zone le plus rapidement possible.
Étant donné les circonstances et ayant peu volé ces derniers temps avec les restrictions, cela peut avoir influencé de manière négative ma conscience de la situation.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En évolution
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Egarement
Type d’aéronef : C 172 R
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Lors d’un vol d’entraînement, le pilote ouvre la trajectoire vers l’ouest du terrain d’Amberieu (LFXA) et prend de l’altitude dans le but de se présenter pour un exercice d’encadrement. Souhaitant laisser de la place à un autre aéronef, cette trajectoire en montée conduit l’appareil dans la TMA01 de Lyon, qui est pénétrée sans clairance.

Le pilote réalise rapidement qu’il se situe en espace aérien contrôlé, et infléchit immédiatement la trajectoire vers l’est, en retour vers LFXA.

L’altitude maximale lors de l’incursion ne dépasse pas 3500ft QNH selon le pilote (rapport oral) pour un plancher de TMA à 2500ft, et l’incursion n’excède pas 1.3NM horizontalement (voir capture trajectographie en annexe).

Analyse:

L’évènement est certainement du à une concentration de l’attention sur l’action de séparation/prise de distance avec un autre appareil au détriment de la navigation.

Sont des facteurs contributeurs certains:

- le manque d’expérience récente du au confinement
- la charge de travail élevée (gestion de trajectoire + séparation avec autre aéronef)

Actions correctives :

Évènement auto-debriefé avec un instructeur.

Actions préventives :

Afin d’éviter de possibles répétitions de l’évènement, l’exploitant recommande dès lors au pilote d’utiliser tous les outils disponibles (GPS, iPad, veille fréquence APP lorsque l’équipement de l’appareil le permet) afin d’améliorer sa conscience de la situation (position/espacement/...)