Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration CGBSP8IEX5

Rapprochement en vol abords aérodrome

Dates

Date de déclaration : 25/12/2020
Dernière modification : 26/12/2020
Date de clôture : 26/12/2020

Descriptif de l'évènement

Je décide d'entreprendre un vol d'entraînement vers Pontivy au départ de Brest. Je suis à 5 min de Pontivy en croisière à 1800ft en fréquence avec Iroise info en VMC. Je suis aussi en même temps en train de transférer du carburant (bouton fuel transfer).
Au moment où je me dis qu'il faudrait peut-être que je passe avec l'auto-info de Pontivy, je croise un trafic que j'estime 300 à 400ft plus bas que moi à moins de 1NM. J'en informe le contrôle aérien qui me confirme effectivement la présence de ce trafic qu'ils n'ont pas en fréquence. Je bascule donc sur l'auto-info de Pontivy et je comprends que ce trafic (un avion léger type ULM Flight design) est en local autour de Pontivy sur la fréquence d'auto-info.
Je m'annonce donc sur la fréquence et effectue un atterrissage complet sur le terrain. Je remarque au moment de repartir que mon réservoir gauche s'est entièrement rempli : en effet suite à cet événement ma concentration sur cette tâche (transfert de carburant) a été totalement interrompue.
Mon vol retour sur Brest se déroulera sans encombre.
Je sais que je suis en classe G et que le « voir et éviter » est de rigueur. Cependant, le fait d'être en contact avec un organisme du contrôle peut faussement donner l'impression d'être assisté et ainsi de bénéficier d'une information de trafic en cas de proximité d'un autre avion...
A l'avenir, je pense que je veillerai la fréquence d'auto info 10 min avant d'arriver, et/ou je demanderai à y basculer suffisamment tôt, (au moins 10min avant si portée ok) afin de prendre connaissance d'éventuels trafics à l'arrivée...
Je pense que ce sont des préconisations nécessaires afin de ne pas se faire surprendre en arrivant proche d'un terrain non-contrôlé.
Concernant le bouton de transfert de carburant du DA40, je pense qu'un remplacement par un bouton poussoir serait plus judicieux, ce qui éviterait ce genre de problème lorsque la tâche de transfert est interrompue par un événement extérieur.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : So
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En approche
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Risque d'abordage
Type d’aéronef : DA-40 NG
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


En classe G la règle « voir et éviter » est encore plus importante qu’ailleurs. Le fait d’être en contact avec un SIV est rassurant en cas de problème, mais cela ne garanti pas d’avoir l’information de tous les trafics environnants. Cependant dans le cas présent, même si le SIV n’était pas en contact radio avec le trafic ULM, et qu’il ne connaissait pas ses intentions, s’il le voyait c’est que son transpondeur était activé, et dans ce cas il aurait pu informer le pilote du DA40 de sa présence.
Concernant le changement de fréquence, il faut effectivement passer assez tôt sur la fréquence d’auto-info du terrain pour informer les éventuels trafics qui y sont présents, soit de votre arrivée ou de votre passage. N’hésitez pas, même à votre initiative d’effectuer ce changement de fréquence.
Concernant le bouton de transfert de carburant, la remarque est pertinente, mais sur un avion certifié il n’est pas envisageable de faire une quelconque modification.

Le SGS souhaite vous rappeler que la règle « voir et éviter » est la base de la sécurité en vol VFR et ce quelle que soit la classe de la zone de navigation.
La seconde règle, toute aussi importante, « PNC », définit les priorités dans lesquelles les tâches doivent être faites selon leur importance :
1-Piloter, 2-Naviguer, 3-Communiquer, et surtout ne pas faire différemment.