Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration JQA8KCBIZ0

Givrage du tube de pitot.

Dates

Date de déclaration : 27/01/2021
Dernière modification : 30/01/2021
Date de clôture : 30/01/2021

Descriptif de l'évènement

9h30, je décolle de LFxx piste 21 avec un Evektor Sporstar, 2 personnes à bord à destination de LFyy, temps de vol prévu : 1h40. En vol VFR, je suis en montée initiale; à 2 000ft QNH je quitte la fréquence de LFxx afin de passer avec le SIV ZZ pour un suivie radar en montée 4 500ft QNH pour passer On Top cap au 188.
Les nuages sont épars, leur base est à environ 2 800ft et je passe la couche dans un grand ciel bleu à distance des nuages.
L'avion est équipé d'un anémomètre à aiguille dit "de secours" ainsi qu'un Garmin 3X, deux écrans. La montée s'effectue volets rentrés à 74 kts sans problème quand soudain la vitesse IAS augmente progressivement, de manière assez rapide, pour afficher jusqu'à 153 kts (VNE à 146 kts) le système du G3X affiche alors plusieurs messages visuels et auditifs concernant la vitesse trop rapide et la proximité avec différents espaces aériens.
Au moment où j'ai vu la vitesse augmenter, aux environ de 86 kts, j'ai établi un diagnostic de la situation par un check des actions vitales. Tout étant au vert et l'IAS augmentant encore je prends la décision d'interrompre la montée et d'entamer un retour au terrain, dans un premier temps en palier, tout en contactant le SIV pour lui demander de m'indiquer ma vitesse. Après annonce de la vitesse par le SIV et vérification à l'écran de ma vitesse GPS, ceci est cohérent avec les données de vent (environ 20 kts).
De cette information j'élimine le fait qu'il y ait un défaut d'indication du système électronique et en déduis, à la vue des températures (3° au sol et environ -5° à 4 000 ft) et de la masse d'air encore humide que c'est bien le tube pitot qui gèle.
J'en informe le SIV puis amorce ma descente vers LFxx, je suis à 7NM environ des installations. Durant la descente, l'IAS, qui n'augmentait plus, se met en défaut et n'indique donc plus rien (croix rouge system fail).
Je repasse sur la fréquence de LFxx après avoir été libéré par le SIV, informe alors l'AFIS de la situation puis rejoint le début de vent arrière 21. Je m'annonce en base, puis en finale, toujours sur le plan puis pose en 21 et libère l'axe par Bravo.
Au roulage, un peu moins de 2 minutes après le posé, l'anémomètre est de nouveau actif.
Je demande à l'AFIS de contacter le SIV ZZ afin d'informer que je suis bien posé.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Autre
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : BKN 3000ft 8kt sol, 20kt en altitude
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En évolution
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Givrage Cellule
Type d’aéronef : EVEKTOR Sport Star
Equipement : Instrumentation "Full Glass Cockpit"

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


A la lecture des métars de LFxx terrain de départ, le pilote devait s'attendre à rencontrer une forte humidité à proximité des nuages.

Actions correctives :
Une bonne interprétation du dossier météo, avant le vol.
Actions préventives :
L'exercice de panne instrumental est vraiment important pendant la formation.