Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EOFT4YKEYL

Incursion sur piste sans clearance.

Dates

Date de déclaration : 09/02/2021
Dernière modification : 13/02/2021
Date de clôture : 13/02/2021

Descriptif de l'évènement

Incursion de piste sans autorisation du contrôleur.
Je me trouvais prêt à m'aligner derrière un autre avion qui terminait ses essais.
Lorsque l'avion qui me précédait a obtenu l'autorisation de s'aligner et de décoller, je me suis avancé pour prendre sa place au point d'attente en signalant à la TWR que . j'étais prêt.
Le contrôleur m'a demandé de maintenir ma position. C'est là que j'ai mal interprété son message, j'ai pénétré la piste pour m'aligner avec l'intention de maintenir ma position dans l'attente de l'autorisation de décoller.
En pénétrant la piste, j'ai aperçu un avion en finale. Le contrôleur a demandé à cet avion de remettre les gaz et moi, je suis sorti de la piste par la première bretelle en m'excusant auprès du contrôleur dont les messages étaient clairs et précis.
Mes erreurs :
- Ne pas avoir suffisamment été attentif à la radio lorsque je me trouvais en attente. J'aurais eu une vision précise du trafic en TdP,
- Ne pas avoir écouté avec attention le message du contrôleur avant de prendre la décision de pénétrer la piste pour m'aligner.
Cette erreur restera gravée dans mon esprit.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : Vent faible, visibilité supérieure à 8 km
Environnement : Réglementé (Zone R)
Phase de l'évènement : Au roulage
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Incursion sur piste
Type d’aéronef : DR 400/160
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


La reconstruction des évènements a été réalisée à partir du transcript des échanges radio entre le pilote et le contrôleur en service à la tour au moment des évènements. Les horaire sont en UTC.
Note : ce jour la le trafic en tour de piste et au sol, ainsi que le trafic radio étaient intenses. Seules les communications pouvant aider à la compréhension de l'évènement sont indiqués.

13h29’49’’
Le pilote contacte la tour sur la fréquence sol et demande le roulage pour un vol à destination de Tarbes. Le contrôleur lui demande de rappeler lorsqu'il sera au point d'attente de la piste 12, prêt au départ sur la fréquence tour.

Note : entre le début de roulage et le point d’attente, la fréquence était chargée. La présence d’un chien sur la piste a été reportée par un avion au roulage.
P1 : Le pilote de l'appareil qui a fait l'incursion de piste (F-XX)
P2 : Le pilote d'un autre appareil prêt au départ en piste 12 (F-YY)

13h38’05’’
P1: XXXX, F-XX, prêt en echo 12
C: F-XX je vous rappelle, F-YY piste 12 autorisé décollage vent 340°/2KT, rappelez vent arrière.
P2 : Autorisé décollage, rappelle vent arrière F-YY
C: F-XX maintenez avant le point d’attente piste 12, 2 arrivées, je vous rappelle

Note : Le contrôleur ne fait pas d'arrêt et ne prononce pas "break" entre les deux messages pour le F-XX et le F-YY. Il n'y a pas de collationnement du F-XX enregistré suite au message de la tour.

Le pilote P1 a probablement compris que l'autorisation de décollage lui était donné alors que c'était pour l'appareil juste devant lui.

13h38’37’’
Un autre appareil se présente en finale. Le contrôleur lui indique qu'il est numéro 1 mais que la piste est occupée.
Le contrôleur observe le F-XX s'aligner :
C: F-XX c’est vous qui êtes en train de vous aligner?
P1: Autorisé au décollage F-XX
C: F-XX négatif vous maintenez position, je vous ai jamais autorisé au décollage. F-XX maintenez position, je répète maintenez position.

Le contrôleur demande une remise des gaz à l'avion en finale.
Le pilote du F-XX prend conscience de l'erreur et dégage la piste.
Le contrôleur détend tout de suite la situation et propose au pilote du F-XX de rappeler prêt au point d'attente.

Conclusion :
La mauvaise compréhension du message radio est probablement à l'origine de cette incursion de piste. Il est fréquent qu'un pilote entende ce qu'il s'attend à entendre dans une phase chargée.
La fréquence était chargée, beaucoup d'appareils au sol et en vol, ainsi qu'un chien qui est venu perturber pendant quelques minutes le trafic ont probablement perturbé l'écoute.
La non séparation des messages par le contrôleur et la non utilisation de la phraséologie "break" pour séparer les deux messages ont été un facteur contributif.

La suite de l'évènement a été très bien gérée par le contrôleur qui a demandé une remise de gaz à l'appareil en finale et qui a immobilisé l'appareil qui a fait l'incursion de piste. Aucun dommage n'a résulté de cette situation.

Actions correctives : débriefing avec le pilote et transmission du rapport aux contrôleurs

Actions préventives : aucun