Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EJH1L0QKRT

Panne moteur en montée initiale

Dates

Date de déclaration : 10/02/2021
Dernière modification : 13/02/2021
Date de clôture : 13/02/2021

Descriptif de l'évènement

Vol de convoyage vers l'atelier de maintenance (visite périodique), beau temps, pas de vent. Le moteur n’a pas tourné depuis le 30 octobre dernier
Visite pré-vol et purge RAS, les 3 réservoirs sont pleins.
Le moteur démarre du premier coup, temps de chauffe 1000-1100tr/min de 6min puis roulage au point d’attente.
Point fixe à 1800tr stabilisé, baisse des tr/min sur L et je vérifie que les tours remontent à 1800tr/min quand je remets Both, idem sur R.
Baisse tr/min avec réchauffe, les tr/min remontent à 1800tr quand je l'enlève.
Configuration de l’avion, radio, alignement et décollage rapide… je suis seul, avion léger.
Vers ~500ft sol, lorsque je tends la main pour rentrer les volets, j’entends un raté moteur (la pompe électrique est toujours en marche)
Je n'enlève pas le cran de volet, je rends la main et commence un virage à droite
Pas trop le temps de réfléchir qu’il y a des ratés supplémentaires, je suis alors perpendiculaire piste à peine plus haut que 500ft.
Rapide tour visuel du sélecteur d'essence, poignées richesse et réchauffe et de la clef magnétos.
En même temps le nombre de ratés augmente, je ressens alors une perte notable de la puissance moteur (difficile à quantifier tellement tout est allé vite)
J’hésite entre poser dans un champs ou revenir, je vois le terrain proche sur ma droite , décision prise de revenir sur le terrain.
Je fini le virage au ralenti en maintenant la vitesse par taux de descente, le moteur fonctionne et n'a plus de raté.
Voulant maintenir la vitesse de planée j’arrive un peu vite.
A ~150m du terrain je sors le 2ième crans de volet et fait 1 S pour viser le tout début de piste.
Je freine fortement après le touché des roues.
Je rentre au parking en utilisant le moteur, arrivé au parking le moteur tient le ralenti normalement.
Conscient, dans l'empressement, d'avoir pu bâcler la vérification visuelle des instruments je recommence, essence, réchauffe , richesse, magnéto.. tout est OK.
Je coupe le moteur normalement : essai coupure moteur (both vers 0 puis both) puis étouffoir.
Un collègue monte alors avec moi dans l’avion et on constate que :
* Le ralenti moteur tient normalement
* A 1800tr/min le moteur tourne mais émet un son non régulier , pas habituel
* Magnéto de gauche (1 cran vers L) : aucune chute de tr/min
* Magnéto de droite (2 crans vers R) : le moteur ne tourne pas rond du tout, il y a de nombreux à-coups qui se sentent en cabine

Nous appelons le président et l'atelier de maintenance qui arriveront peu de temps après pour faire le même constat.
Je suis pilote PPL avec 180h de vols seulement.
La décision de revenir au terrain était surtout lié au fait que je connaissais bien les caractéristiques de planée de ce DR400 et que j'étais conforté par le peu de distance du terrain que j'avais en visuel sur ma droite : j'avais déjà fais 90° droite quand les ratés moteur ont augmenté.
Ce que j’ai ressenti en l’air (des ratés moteurs) était très différent de ce qu’on a observé au sol (très fort à-coups du moteur).
L'atelier a envoyé la magnéto de droite en réparation.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Au décollage
Type de vol : Convoyage
Type d'évènement : Moteur: Panne
Type d’aéronef : DR 400/180
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


La decision de rentrer immédiatement était judicieuse.

Le briefing sécurité au décollage prévoit 3 cas de figure :

1- Tout anormalité ou panne avant la vitesse de rotation, j'interromps le décollage
2- En cas de problème mineur (l'avion peut voler) après la vitesse de rotation, je poursuis le décollage et me reporte en vent arrière, hauteur adaptée à la situation pour me re-poser dans le sens du départ.
3- En cas de panne moteur ou feu après la rotation (l'avion "ne peut plus voler"), je rends la main (variation d'assiette à piquer) pour faire voler l'avion!! (vistesse de plané) et me pose dans un espace dégagé. Le demi-tour est à PROSCRIRE !

La cas de figure N°2 doit évidemment s'appliquer tant que l'on est dans le circuit de piste et qu'on a suffisamment de puissance pour ne pas être obligé de se poser en campagne.
A la lumière de cet incident, il apparait que le Briefing Départ/Sécurité est primordial et doit être réalisé systématiquement, avant chaque décollage, afin d'être prêt à réagir à toutes situations d'urgence.

Actions correctives :

Actions préventives :