Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration DHVYU0UA9M

Probable givrage carburateurs en condition de T° élevée

Dates

Date de déclaration : 11/02/2021
Dernière modification : 13/02/2021
Date de clôture : 13/02/2021

Descriptif de l'évènement

Backtrack de la piste 29, au moment du retournement pour s'aligner en vue du décollage, le moteur cale. Présomption de givrage carburateur, je redémarre le moteur en l'aidant avec la manette des gaz et je roule pour dégager la piste et rentrer sur le parking. Heure de l'évènement: 0804z.
J'avais connaissance de la forte probabilité de givrage du carburateur sur cet appareil au sol même à des températures supérieures à 20°C.
Cependant je n'imaginais pas qu'aujourd'hui qu'après 0800z avec la température locale, la piste chaude et l'air ambiant qui commençait à chauffer, le carburateur allait givrer.

En discutant avec une instructrice de l'aéroclub nous avons compris qu'il était probable que ce soit un givrage carburateur. Nous avons discuté de stratégies à mettre en place pour éviter que cela ne se reproduise et elles m'ont été confirmées par le chef pilote avec lequel je me suis entretenu également.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK, WIND 5 TO 10 KTS
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Au roulage
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Givrage Carburateur
Type d’aéronef : EVEKTOR Sport Star
Equipement : Instrumentation "Full Glass Cockpit"

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


A la suite de l'étude du dossier météo, et en particulier de la partie METAR concernant le terrain voisin, il faut prendre en compte l'abaque de givrage du carburateur (en PJ) et ne pas oublier qu'il s'agit d'une abaque pour le carburant Avgas 100LL.
Dans le cadre des investigations effectuées par le BEA lors de l'accident du Tecnam P2002 immatricule F-GYJF du 09 avril 2012 à 15H00 à Chenimenil (88) il a été précisé qu' un aéronef équipé d'un moteur Rotax 912S à deux carburateurs qui fonctionnent à l'essence sans plomb SP98 est susceptible de provoquer un givrage carburateur à des températures plus élevées et un taux d'humidité plus faible que pour de l'Avgas 100LL.
Les études de l'autorité de l'aviation civile Canadienne du 31 Mars 1993, de l'autorité de l'aviation civile anglaise en date de Janvier 2012 et l'association "lightaircraft" anglaise du 19 juillet 2013 confirment l'aggravation des risques de givrage carburateur lors d'utilisation d'essence automobile.
D'autre part, la conduite d'un moteur ROTAX 912ULS de faible cylindrée, à l'inertie faible (pas de pièces mécaniques notables pouvant faire office de volant d'inertie efficace), demande une attention particulière à bas régime.
Par manque d'inertie, il est plus apte au calage brutal, pour des tours moteur devenant inférieurs aux tours moteur "ralenti".
Le début de givrage des carburateurs avec la baisse des tours moteurs concomitants, peut engendrer les conditions de calage du moteur, lorsque la puissance est totalement réduite. Ce qui semblerait être le cas ici (en référence aux enregistrements des paramètres moteur/vol du Garmin G3X embarqué), lorsque le pilote a réduit la puissance pour faire un demi-tour sur la piste afin de s'aligner pour le décollage.
L'utilisation du réchauffage carburateur doit être systématique à la réduction de puissance, y compris pendant le roulage à faible puissance, quand les conditions de givrage carburateur sont réunies.
Le réchauffage carburateur est un "antigivreur" et non un dégivreur.
A noter aussi : l’air arrivant aux carburateurs du moteur ROTAX 912ULS passe par une boite en aluminium. Il arrive souvent que l’air circulant dans cette boite se mette à condenser fortement lorsque l'humidité relative est importante. Au ralenti, cela peut entrainer un étouffement du moteur par absorption d'eau. Le réchauffage carburateur peut pallier à cet effet.

Actions correctives :
- Prendre en compte les METAR de la station la plus proche en reportant les indications de température sur l'abaque de givrage carburateur;
- Majorer les risques compte tenu de l'utilisation d'un carburant automobile;
- Ne pas minimiser les risques de givrage carburateur par le fait d'une température ambiante élevée et de surcroit avec une humidité relative élevée.
- Utiliser le réchauffage carburateur en préventif dès que les conditions de givrage sont présentes lors des réductions de puissance ou à une puissance proche du ralenti.
Actions préventives :
Rappel aux pilotes d'avions équipés de moteur ROTAX (Evektor SportStar : moteur ROTAX 912ULS) des actions correctives ci-dessus
Réitérer les formations "ROTAX", internes au club, et qui avaient eu du succès auprès des pilotes.
Mettre les abaques de givrage (publication FFA) à l'affichage et sur les systèmes numériques d'information club.