Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration D67KIUAQLN

Atterissage sur un terrain imprtaticable cause pluie

Dates

Date de déclaration : 19/02/2021
Dernière modification : 20/02/2021
Date de clôture : 20/02/2021

Descriptif de l'évènement

Vol local a deux se transformant en navigation vers Saint Chamond, vol préparé avec étude des NOTAM.
Panne transpondeur sur EA de Saint Ex.
Transit autorisé avec respect du cheminement, rappel positions et altitudes régulières jusqu’à SA.
Posé à Saint Chamond pour analyser la panne transpondeur …
Essai de décollage sans succès (vitesse non atteinte) retour au parking et attente piste moins trempée.
Mauvaise interprétation du Notam et de la carte VAC qui ne parlent nullement des problèmes de ce terrain : ex = « risque de terrain impraticable après fortes pluies ».

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Procédures vol
Type d’aéronef : DR 400/140
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Le pilote a bien préparé son vol.
Il a bien lu le NOTAM "Aérodrome réservé aux aéronefs basés" mais n'a pas compris la raison d'être de ce NOTAM et n'en a pas tenu compte.
Un appel téléphonique à l'aéroclub de Saint Chamond aurait permis de comprendre que la raison en était l'impraticabilité du terrain suite aux fortes pluies de l'hiver.
Le NOTAM couvrait la période du 20 janvier 2021 au 19 février 2021.
Il fallait comprendre que seul l’exploitant avec sa connaissance de l’aérodrome pouvait juger si le terrain est praticable et éventuellement autoriser ses membres à l’utiliser.
Il n'y a aucune indication sur la carte VAC de Saint Chamond sur l'impraticabilité du terrain suite à de fortes pluies, info que l'on trouve sur des VAC de nombreux terrains.
Suite au problème de transpondeur rencontré lors du transit de Lyon, notre pilote a décidé de se poser finalement à Saint Chamond pour essayer de réparer (transpondeur qui sort de son rack), alors qu’il avait envisagé initialement une remise de gaz et retour Morestel,
Le passage vertical ne permet pas de juger de l’état de la piste.
Le freinage lors de l’atterrissage est supérieur à la normale mais l’avion ne s’embourbe pas.
Après réparation, lors de la tentative de décollage, l’avion n’arrive pas à atteindre une vitesse supérieure à 60 km/h.
Compte tenu de la longueur de piste de 700 m, qui plus est montante, l’atterrissage est interrompu et l’avion garé au parking du club, dans l’attente de meilleures conditions pour le ramener à Morestel.

Ce n’est pas parce que l’on ne comprend pas la raison d’être d’un NOTAM que l’on doit s’en affranchir.
Notre pilote n’aurait JAMAIS dû se poser à Saint Chamond.
Un atterrissage ou un décollage sur une piste impraticable peut conduire à une sortie de piste ou un capotage de l'avion avec toutes les conséquences pour l'avion et surtout ses occupants.
Sans oublier que l'on ignore tout des performances de l'avion au décollage.
Si le terrain avait été un peu moins impraticable avec une meilleure accélération, peut-être que le pilote aurait tardé à comprendre que ça ne passerait pas avec risque de décrochage après décollage ou sortie de piste en cas d'atterrissage interrompu.
Dans le cas présent, tout s’est bien passé, mais est-ce tout simplement de la chance ?
Comme on ne peut pas compter sur la chance dans notre activité, quand un NOTAM nous dit NON, c’est NON.
Notre pilote aurait dû contacter l’exploitant ce qui aurait permis de lever le doute et l’aurait totalement dissuadé de se rendre à Saint Chamond.

Actions correctives :
Entretien avec le pilote pour lui rappeler qu'il est impératif de respecter les NOTAM, même ceux que l'on ne comprend pas et qui remettent en cause le vol.
Rappel également que tenter de décoller dans ces conditions c'est s'aventurer dans l'inconnu au niveau des performances au décollage.

Actions préventives :
Diffusion à tous les membres du club.