Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration DX3FXA36GX

Risque de conflit entre deux avions en vent arrière

Dates

Date de déclaration : 07/03/2021
Dernière modification : 07/03/2021
Date de clôture : 07/03/2021

Descriptif de l'évènement

Dimanche 27 octobre, je décolle de l’aérodrome de Bagnères de Luchon à 15 h au cap 360 aux commandes d’un Cessna 152 en compagnie d’un copilote qui assure la navigation. Nous avons l’intention de faire escale à Auch afin de réaliser un complément de carburant. Nous savons depuis le départ que l’un des 4 avions qui nous accompagne, un Cessna 172, a également l’intention de se poser à Auch pour les mêmes raisons que nous. En vue des installations d’Auch à 2500 ft QNH à l’est de celles ci, le copilote nous annonce à la radio pour une verticale terrain à 90°sens est- ouest de l’axe de la piste avec l’intention probable, si confirmée par nos observations, d’une intégration en vent arrière pour le 18 main droite, piste préférentielle. Le site est en auto information. Dans le même temps, nous apercevons dans nos 2h le Cessna 172 en approche au dessus de nous. Il avait décollé de Bagnères de Luchon derrière nous mais le fait qu’il soit plus rapide que nous l’a amené à nous rattraper juste en vue rapprochée des installations auscitaines. Tandis que je m’apprête à virer au cap 270 afin d’effecteur une verticale terrain, le copilote s’enquiert des intentions du 172 qui déclare avoir observé du vent traversier et vouloir effectuer une approche pour la piste36. Dans le même temps, j’observe deux planeurs et leur remorqueur en attente au seuil de piste 18 herbe, dont l’un me confirme par radio que c’est bien la 18 qui est en service. Tandis que le 172 amorce un virage en descente au nord du seuil de piste 18, qui va probablement le conduire à survoler la piste dans son axe nord sud, mon copilote lui manifeste fermement son désaccord quant à sa procédure d’approche et la piste choisie. Dans le même de temps, la verticale terrain que j’ai menée à bien a confirmé qu’il n’y avait aucune contre indication à l’utilisation des pistes et que le vent étant faible à nul, la 18 devait être utilisée prioritairement conformément aux indications de la carte VAC. Constatant que le C172 persistait à vouloir se poser en 36 en ayant préalablement survolé les installations dans l’axe de piste et que nous risquions de nous retrouver face à face en vent arrière, je décidai donc d’effectuer un 360 d’attente à l’ouest des installations afin d’éviter que nous convergions aussi au moment de l’atterrissage. Une fois le 172 en finale pour la 36, je m’intégrai en vent arrière à hauteur du tour de piste, soit 1400 ft, afin d’accéder en base pour la 18 main droite et me poser conformément aux indications de la VAC et de la MTO locale après que le 172 eu annoncé « piste dégagée ».

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En approche finale
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Procédures vol
Type d’aéronef : C 152
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


En auto information bien s'entendre sur l'ordre d’atterrissage ainsi que sur la piste en service

Actions correctives : Sur un aérodrome non contrôlé la procédure de verticale terrain avant intégration permet d'assurer au mieux la sécurité avant le tour de piste.

Actions préventives :