Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration CC2PCSGXBV

Blocage conservateur de cap : écart trajectoire vers TMA A

Dates

Date de déclaration : 14/03/2021
Dernière modification : 14/03/2021
Date de clôture : 14/03/2021

Descriptif de l'évènement

Départ [de LFxx] en instruction avancée. Pas de trafic, ciel dégagé. Tandis que le pilote s’établit vers le premier point en route, je m’occupe d’envoyer un texto au club pour informer du retour de l’avion. J’entends le pilote maugréer au sujet du cap. Son attitude ne retient pas mon attention car je lis 240° au directionnel, cohérent avec la route. Mais environ une minute après, je réalise que quelque chose ne va pas : le soleil a tourné. Toujours 240° au directionnel. Coup d’œil au compas : environ nord. Prise des commandes, mise en descente et en virage pour retour au 240, et rapidement même plein sud, conscient de la proximité de la classe A parisienne. Le conservateur de cap tourne de façon cohérente, mais il s’est décalé de 120° en quelques minutes. Nous faisons un 360° pour vérifier son fonctionnement : le plateau se bloque pendant le virage. Nous réalisons alors que la molette de recalage, qui a été utilisée aligné sur piste, n’est pas entièrement revenue en arrière.
La trace GPS révèle que nous passions une limite latérale de la classe A au moment du demi-tour... par chance, 500 ft plus haut.
Penché sur mon téléphone, je n’ai pas perçu le faible taux de virage régulier que le pilote a pris en recherchant une correction de cap sur son instrument bloqué.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Instruments: Panne
Type d’aéronef : DR 400/120
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Un improbable blocage de directionnel, entraînant un lent virage imprévisible vers une zone A toute proche : belle enchaînement de malchance. Voilà qui illustre, si besoin était, qu'il ne faut qu'une poignée de secondes pour qu'une trajectoire ne s'échappe totalement. Le temps de préparer un texto, instructeur expérimenté ou pas.
La gestion des priorités du vol est immuable :
1. faire voler l'avion ;
2. diriger l'avion ;
3. s'occuper du reste.
L'instructeur indique que le contexte particulier du vol (stagiaire avancé, météo dégagée, absence de trafic, attente de l'avion au club) l'a amené a baisser la garde, mais qu'il n'aurait jamais dû faire ce SMS tant que la navigation n'était pas établie sur le premier point enroute.

Actions correctives :
- intervention du mécano sur la molette du directionnel.

Actions préventives :
- publication aux membres ;
- publication nationale.