Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EOF1CEF8Y8

Pénétration dans une RMZ sans contact radio

Dates

Date de déclaration : 20/03/2021
Dernière modification : 21/03/2021
Date de clôture : 21/03/2021

Descriptif de l'évènement

En évolution aux alentours de XXX pour de la mania, l'instructeur (moi) affiche 123.5 sur la radio pour veiller la fréquence. De retour vers XXXX et sorti du circuit de XXX, le trafic radio sur 123.5 n'est plus pertinent (terrain plus éloignés), j'ai baissé le volume afin de ne pas être gêné pendant les explications des exercices de mania.
A la fin, nous sous sommes annoncés sur XXX sur 12X.X vers 19h45 locale. Après plusieurs appels et sans réponse du contrôle nous avons procédé en auto information en vue de réaliser une PTE et un atterrissage.
Le contrôleur nous attendait sur le parking du club pour savoir si nous avions un pb de radio. En fait le contrôleur était bien présent et le volume de la radio était resté au minimum.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Non défini
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Autre
Phase de l'évènement : En approche
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Non défini
Type d’aéronef : DR 400/180
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Lors d'un vol d'instruction, l'instructeur baisse le volume de la radio afin de pouvoir echanger sans gene avec l'élève pilote.
A ce moment la, l'instructeur et l'élève n'étaient plus en contact avec aucun organisme (hors de la RMZ).

A la fin des évolutions (exercices de mania), lors du retour vers le terrain, l'instructeur a oublié de remonter le volume de la radio. Il a contacté le controle du terrain, mais n'a pas pu entendre la réponse du controle.
Il a décidé de s'intégrer en auto-information (en continuant à donner sa position sur la fréquence) et a donc pénétré la RMZ sans avoir établi de contact avec le controleur.

Afin d'éviter ce genre de situation, il est recommandé de baisser le volume de façon à entendre (même sans distinguer la teneur des échanges radio). Ainsi, l'élève pilote et l'instructeur aurait pu entendre que le controleur répondait, et cela aurait permis de penser à remonter le volume de la radio.

aActions correctives : Instructeur débriefé.

Actions préventives : aucune.