Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration C4MRSDK3WO

Oublie coupure batterie

Dates

Date de déclaration : 01/04/2021
Dernière modification : 03/04/2021
Date de clôture : 03/04/2021

Descriptif de l'évènement

Incident de retour de vol: oubli de la batterie sur “ON“
Ce dimanche du mois de janvier 2021, la météo est clémente. Je décide donc de faire un vol local avec d’autres pilotes, des amis avec qui j’ai pris l’habitude de partager les vols.
Aujourd’hui ça sera TDP, question de s’entrainer au respect du circuit de piste. Le vent est du 280 pour 10kt et les pistes en service sont les 25. Mon ami pilote commence en premier et enchaine 3 TDP.
Puis c’était à mon tour. Démarrage du moteur au parking (procédure moteur chaud) en suivant la checklist que le co-pilote lisait à haute voix pendant que je faisais les actions. Nous volons souvent ensemble et avons pris l’habitude de partager les tâches à bord. Une fois les clearances obtenues, roulage puis décollage. J’enchaine les TDP. Il n’y avait quasiment pas d’autres avions dans le circuit. Il faisait beau. Atterrissage. Tout se passe bien. J’étais détendu et content de ma prestation. De retour au parking je fais ma checklist arrêt moteur de mémoire, sans me servir de la checklist. Je quitte l’avion après m’être assurer d’avoir noté l’horamètre, mis le frein de parking et d’avoir laissé le cockpit propre et en ordre, en m’assurant d’avoir retiré les clés du contact.
Je rejoins mon "copi" et mon passager au clubhouse. Après avoir enregistré le vol et remis les clés dans l’armoire prévue à cet effet, on prolonge le plaisir en allant au bar, boire un café et faire un débriefing, comme à chaque retour de vol. Je quitte mes amis pilotes avec la promesse de se retrouver pour un nouveau vol prochainement.
Quelques heures plus tard, dans l’après-midi, j’apprends que j’avais oublié la batterie sur “ON“ et que le pilote suivant, qui avait réservé l’avion, n’a pas pu le prendre car la batterie s’était déchargée.
Je tire quelques conclusions de cet évènement :
- Au prochain vol je ferai la procédure “arrêt moteur“ avec la checklist en main,
- En tant que CDB, je ferais davantage attention aux procédures en particulier lorsque que je vole avec d’autres pilotes. Car j’ai conscience que la présence d’amis à bord,
pourrait être à l’origine d’oublis ou de déconcentrations.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Non défini
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : Après l'arrêt moteur
Type de vol : Autres
Type d'évènement : Procédures sol
Type d’aéronef : C 172
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


En dehors de certaines Check List qui doivent être restituées de mémoire, il y en a qui doivent être effectuée en Do List, c'est à dire en lisant la Check List. C'est le cas de la "Check List Arrêt Moteur" dont certains items, s'ils sont oubliés peuvent avoir des conséquences fâcheuses voire dramatiques. Cette "Check List Arrêt Moteur" est la dernière effectuée avant de quitter l'avion. Elle permet entre autres de s'assurer que l'avion est calé, propre, que les magnétos sont sur OFF clé enlevé (pour une manipulation de l'hélice sans risque) et que la batterie est également sur OFF (afin qu'un oubli de servitudes ne vienne vider celle-ci et rendre l'avion inutilisable). Bref, l'état dans lequel chaque pilote doit trouver l'avion quand il le prend en compte.
Les batteries au plomb sont fragiles. Une décharge complète peut entrainer une perte de capacité définitive.

Aspect TEM:
Chaque vol se déroule dans un contexte différent. L'approche TEM doit permettre d'identifier les menaces liés au contexte présent ou à venir et de mettre en place des stratégies qui rendent acceptables les risques identifiés.
Le vol avec des amis, pilotes ou passagers, est propices aux distractions et aux erreurs en tout genre et n'échappe pas à cette règle. L'habitude de voler avec eux, est un facteur aggravant car on "oublie" qu'ils peuvent être source de distractions.
La liste des menaces et erreurs liées aux distractions passagers n'est pas exhaustive, je vous laisse le soin d'en faire une pour chaque phase du vol. Mais prendre conscience du risque distraction permet de mettre en place une première stratégie, redoubler de vigilance et appliquer rigoureusement les procédures comme nous devons le faire pour chaque vol.

Actions préventives : Rappel aux pilotes lors du contrôle annuel que les Check List doivent être utilisés systématiquement.
.