Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration DFSDZE6PP5

Quasi collision entre un avion et un modèle réduit en final

Dates

Date de déclaration : 02/04/2021
Dernière modification : 03/04/2021
Date de clôture : 03/04/2021

Descriptif de l'évènement

En instruction, de retour de navigation par le nord, l’élève contact XXX APP pour son transit et son arrivée sur YYY. Le contrôleur militaire lui accorde son transit ainsi que les évolutions demandées par l’instructeur d’abord au nord du terrain puis sur le terrain pour des exercices d’encadrements. Le contrôleur ne précise pas la présence d’autres activités sur l’aérodrome de YYY et demande à être rappelé en fin d’exercice une fois posé.
A la verticale nous constatons la présence de véhicules sur l’aire d’aéromodélisme. Le contrôleur militaire, qui est selon le protocole établi informé de toute activité d’aéromodélisme, ne nous a pas transmis d’info à ce sujet nous supposons l’activité terminée. D’autant plus que ni l’élève ni l’instructeur n’ont jamais assisté à ce type d’activité lorsqu’XXX APP est activée. La PTE est donc débutée depuis la verticale vers l’Est. En très courte finale, nous croisons en face à face à moins de 10m un modèle réduit à réacteur. Nous remettons les gaz et informons immédiatement le contrôleur militaire de l’incident. Ce dernier nous répond que oui en effet il y a de l’activité modéliste sur YYY. Je lui explique donc que nous prévenir aurait été la moindre des choses et que les modélistes eux doivent sûrement veiller XXX TWR et que de fait il nous faut impérativement et immédiatement basculer sur cette fréquence pour pouvoir les informer de notre arrivée et pouvoir nous poser sans conflits. Ce qui est aussitôt fait.
Après l’atterrissage, les modélistes me confirment avoir annoncé leur début d’activité au contrôle aérien militaire alors inactif par téléphone mais que celui-ci ne leur a jamais demandé de changer de fréquence lors de l’activation de la CTR.
Laisser une activité modéliste se dérouler à moins d’une centaine de mètres d’une piste active, n’est pas forcément optimal du point de vue de la sécurité des vols mais le manque de coordination entre le contrôle militaire et les différents acteurs auraient pu mener à une collision en vol très probablement fatale.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : Cavok, vent nord 5kt
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : En approche finale
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Risque d'abordage
Type d’aéronef : DR 400/140
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement



Actions correctives :
Les pilotes de l'aéroclub ont été informés que l'activation de la CTR d'XXX n'implique pas l'absence d'activité aéromodéliste.
Actions préventives :
Une demande a été adressée à la base d'XXX pour que le contrôle informe les pilotes à destination de YYY de l'activité modéliste pendant l'activation de la CTR.
Un rappel a été adressé aux modélistes sur la possibilité d'une panne radio d'un aéronef arrivant sur le terrain.