Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EHI0OV3KGL

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 18/01/2017
Dernière modification : 23/01/2017
Date de clôture : 23/01/2017

Descriptif de l'évènement

L’événement est survenu l'après-midi en Octobre. J'étais parti de Graulhet (LFCQ) et approchait de Gaillac (LFDG). Après avoir basculé sur la fréquence de Gaillac (119.95) j'ai entendu un avion qui quittait la fréquence.

La fréquence était calme et soudain, une série d'échanges annonçait la présence de deux ou trois appareils en vent arrière, finale, montée initiale. A cinq minutes de la verticale et en vue du terrain je ne voyais pourtant aucun appareil dans le circuit. Plus étonnant était le fait que tous les appareils s'annonçaient en piste 29 alors que le QFU de Gaillac était 25. J'ai alors vérifié plusieurs fois ma fréquence affichée, et ai même fait un aller/retour sur celle de Graulhet qui m'a confirmé que tout fonctionnait bien. De retour sur 119.95 les conversations étaient toujours fortes et claires, mais les appareils ne semblaient pas m'entendre et s'annonçait toujours pour une piste 29. La vitesse d'élocution des pilotes, notamment une jeune femme et un certain Kilo Uniform, ne me permettait pas de comprendre le nom du terrain, quelque chose comme Briac, ou Pibrac.

Par prudence, bien qu'aucun appareil n'était visiblement dans le circuit à Gaillac, j'ai donc fait demi-tour, n'étant pas certain qu'un appareil dans le circuit de Gaillac puisse m'entendre.

Un peu circonspect j'évoquais mon expérience à l'aéroclub: mais personne n'avait entendu parler de piste 29 dans la région, peut-être un terrain privé ou ULM qui se trompait de fréquence...

Une fois rentré chez moi j'ai découvert que 119.95 est aussi la fréquence de l'aérodrome Bordeaux-Yvrac (LFDY) et qui a bien une piste 29!

J'ai contacté l'aéroclub Bordeaux Yvrac, et un pilote m'a confirmé (tout aussi stupéfait que moi) qu'ils avaient bien un F-KU qui tournait cet après-midi et qu'une élève était en plein entrainement. Il est intéressant de savoir que, tout comme l'appareil que je pilotait, les avions de Bordeaux Yvrac ont tous eu leur radios changées récemment - il y a moins de 10 jours - pour des modèles 8.33khz
Il m'a apparu de transmettre cet évènement potentiellement anxiogène pour des élèves en tour de piste (appareil s'annonçant aussi en finale mais non visible) ce qui peut perturber voire générer des comportements critiques (manœuvres à basse vitesse/Basse altitude), etc.

Mon expérience acquise, ainsi que de récents autres problèmes radios rencontrés récemment (personne ayant laissé son intercom appuyé et qui paralysait les échanges en tour de piste, etc.) m'ont permis d'appréhender la situation avec prudence, circonspect mais non stressé.

En revanche, comme mentionné dans la description, pour des personnes en formation ou n'ayant jamais rencontré ce type d’événement, les conséquences pourraient s'avérer plus difficiles à gérer et potentiellement génératrices de stress/anxiété.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo :
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Solo pilote
Type d'évènement : Radio-Navigation
Type d’aéronef : Piper J3
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Pour la phraséologie, considérer une fréquence locale en auto-information au même titre que la 123.500
Utiliser le Squelch en réception peut permettre de diminuer la sensibilité. Attention ça ne joue pas sur la puissance d’émission, donc les autres avions peuvent nous entendre.

Actions correctives : sans objet

Actions préventives :
- Publication de ce REX au niveau Aéroclub.
- Communication au sein de l'aéroclub de Graulhet sur l'utilisation des nouvelles radios équipant les avions (Squelch, ...)
- Recommandation d'utiliser le Nom de l'aérodrome dans chaque échange radio en cas de "conflit" radio.