Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration H2M7BDL2T8

Panne alternateur.

Dates

Date de déclaration : 05/11/2021
Dernière modification : 05/11/2021
Date de clôture : 05/11/2021

Descriptif de l'évènement

Au départ avec le Jodel, suite a la maintenance la veille, nouvelle jauge température d'huile et vidange faite.
En route, panne Alternateur (alarme jaune) a plusieurs reprises d'affilées. Après l'avoir remis 5 fois d'affilé il tient la charge. J'ai precedement prevenu la Tour pour un retour LFxx. Comme l'ALT tient tout le long du retour, je decide de poursuivre en TDP seulement, 4 TDP. La panne ne se reproduit pas!
J'aurai du remettre le breaker 2, 3 fois MAX. Aussi le remettre plus lentement, pour le maintenir enfoncé, si il saute malgré cela 2 fois, NE PAS INSISTER.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Autre
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Solo pilote
Type d'évènement : Electricité: Panne
Type d’aéronef : Autre
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Rappel :
Le breaker correspond à un disjoncteur. Son rôle est de protéger un circuit électrique contre toute surintensité. En général, son seuil de déclenchement est inscrit dessus.
exemple : le chiffre 10 correspond à une protection de 10 A (ampère).
Le breaker correspond au bon vieux fusible ou "plomb" des tableaux électriques de nos maisons.
S'il y a un court-circuit ou une surcharge (plus de 10A), le fusible fond pour couper l'alimentation électrique et protéger le circuit de tout risque de détérioration ou d'incendie.

Nos avion, DR400 et Jodel, sont équipés de fusibles et de breakers. Avantage du breaker, il est facile à réarmer.

Comment réagir face à une panne électrique en vol ?

L'idéal est de bien connaître le fonctionnement de nos systèmes afin de déterminer si une panne est plus ou moins grave et les conséquences pour la suite du vol.

Réarmer un breaker revient à changer un fusible. Est-il nécessaire de changer à plusieurs reprise ce fusible s'il fond à chaque fois ?
Pourrions nous remplacer ce fusible par un clou ? Car l'idée de maintenir le breaker enfoncer revient au même. Heureusement, même en maintenant le breaker enfoncé, il coupe le circuit. A condition que le breaker fonctionne bien !

Appliquer "CAPS" suivi d'un "FORDEC" si nécessaire. Si ces procédures sont inconnues, contactez un instructeur rapidement.

Appliquer la check-list associée à "panne alternateur"

A l'item "Protection", si un breaker à sauté, réarmer celui-ci.
Le système refonctionne, continuer le vol
Le breaker saute encore, considérer ce système en panne.

Gestion de la panne alternateur "FORDEC"
---Faits : l'alternateur est en panne. La batterie n'est plus chargée. Réduire la consommation électrique.
Rappel, le moteur est autonome, il n’a pas besoin de la batterie ni de l’alternateur pour fonctionner.
---Options : Continuer ? … Se dérouter ? Terrain de départ, terrain secours ou destination. . Obtenir le numéro de portable
d’un contrôleur pour une clairance et communiquer par sms si nécessaire.
---Risques : Associés à chaque option. Perte totale d’énergie électrique, combien de temps la batterie va-t-elle tenir?
---Décision : en fonction des risques. Choisir le terrain le plus proche et préférer un terrain connu afin de réduire la charge
de travail et le niveau de stress
---Exécution.
---Check : vérification que notre décision est la bonne, quoi faire de plus ? ex : obtenir une clairance d'atterrissage sur l'aérodrome choisi avant la panne totale.

S'il s'agit d'un vol local ou tour de piste, à la suite d'une alarme alternateur, réengager le breaker. S'il ne tient pas, la décision à prendre est d'écourter le vol, d'atterrir, de rentrer l'avion et d'appeler un responsable sans oublier le REX.
Bon vol.

Actions correctives :
Briefing avec le pilote concerné.
Actions préventives :
Diffusion de ce REX.