Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 4DJVSYNXIMN

Bref égarement en local par météo plus médiocre que prévue

Dates

Date de déclaration : 12/03/2022
Dernière modification : 12/03/2022
Date de clôture : 12/03/2022

Descriptif de l'évènement

Vol local prévu pour redéfinir les trajectoires à Toussus, MTO compatible avec les intentions du jour pour réaliser 2 Dampierre Sierra. Décollage en 25G en montée vers 1500 QNH (altitude maxi de la zone). En passant les 1300ft la météo n'était pas cohérente avec la météo annoncée dans l'ATIS avec une visbilitéi inférieure et un plafond bien plus bas. Décision d'exécuter un demi-tour. Demande auprès du contrôle d'un QDM pour rejoindre le terrain. Le conservateur de cap était incohérent à ce moment du vol. La tour nous a guidés jusqu’à la verticale. Nous avons poursuivi le vol en nous limitant aux tours de piste.
XX/03/2022 11:30-> (le vol) METAR LFPN 1130Z AUTO 19003KT 140V230 9999 OVC012 11/07 Q1016 NOSIG
XX/03/2022 11:00-> METAR LFPN 1100Z AUTO 22006KT 8000 OVC008 10/07 Q1016 TEMPO BKN014=
XX/03/2022 10:30-> METAR LFPN 1030Z AUTO 22005KT 7000 OVC006 10/07 Q1016 TEMPO BKN014=
Écart flagrant entre la météo annoncée et la météo réelle. Importance de bien recaler son conservateur de cap aligné sur la piste
Prise de conscience de la vitesse à laquelle la désorientation spatiale peut survenir par météo dégradée.
Ne pas hésiter à changer ses plans initiaux le plus rapidement possible pour rester dans des conditions acceptables de vol ou éventuellement renoncer au vol.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : QFU 25 visi 10km 1200 ft OVC 106 vent 180°: 3kt
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Météo: Problème
Type d’aéronef : DR 400/160
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


L’instructeur et son élève ont attendu que la météo annoncée soit correcte pour entreprendre le vol comme le montre la progression des METAR de 10.30 (1200ft terrain = 1700 ft QNH). Mais la météo réelle dans les environs était plus dégradée.
Très bonne réaction de s’être fait aider par le contrôle pour rejoindre le terrain en toute sécurité par une succession de QDM.
L’avion avait plus de 3h d’autonomie ce qui a enlevé du stress pour rentrer à Toussus.
Le conservateur de cap n’avait probablement pas été correctement recalé aligné sur la piste ou avait peut-être subi une précession. La lecture de la boussole n’est pas aisée en virage

Actions correctives :
Pour éviter de mauvaises surprises, il vaut mieux attendre une évolution franche des conditions météos effectives sur le terrain et pas seulement celles communiquées par l’ATIS. Il est conseillé de rehausser ses minima météo pour se garder davantage de marge : 1500 ft de plafond minimum au-dessus du terrain. Dans le cas contraire, ne pas hésiter à renoncer au vol.
Garder à l’esprit que la désorientation spatiale peut intervenir très rapidement quand la météo se dégrade.
Anticiper le demi-tour si la visibilité ou le plafond se détériorent.
Ne pas hésiter à demander un guidage au contrôle dans les plus brefs délais pour rallier le terrain avant que la situation ne devienne compliquée avec augmentation du stress

Actions préventives :
Les instructeurs devront entraîner les pilotes au cours de leur progression à solliciter les contrôleurs pour simuler des situations d’égarement ou de mauvaise météo.
Des vols DC en VSV seront bénéfiques pour sortir de situations météo détériorées en toute sécurité