Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 3UCPBC41HD3

Sortie latérale de piste sans dommage

Dates

Date de déclaration : 15/11/2022
Dernière modification : 15/11/2022
Date de clôture : 15/11/2022

Descriptif de l'évènement

Sortie latérale de piste sans dommage.
Lors de l'atterrissage piste 10, au posé des roues, la roulette de nez ne s'est pas débloquée. J'ai donc fait une embardée vers la gauche. Connaissant le problème, j'ai appliqué du manche secteur avant et un coup de frein. La roulette s'est débloquée, mais trop tard pour reprendre l'axe de piste. N'ayant pas de danger imminent, j'ai préféré ne pas sur contrôler l'avion avec les palonniers et laisser roule. Cela a entrainé une sortie de piste (par un angle d'environ 30 degré).
Je suis ensuite rentré au parking en testant les freins et la roulette. J'ai confirmé par un tour avion que rien n'avait été endommagé.
La finale était stabilisée à 120km/h, le touché du train principal a été doux.
Pour éviter ce type d'évènement, je pense qu'il faut garder le manche arrière le plus longtemps possible au touché du train principal. L'objectif étant de laisser la roulette tomber par elle même et ainsi par l'inertie et le poids débloquer le dispositif.
D'autre part, le manche dans le vent est encore une fois primordial pour éviter l'effet girouette.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK, vent entre le 040 et le 060 et entre 7 et 10kts
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Local
Type d'évènement : Roulette de nez
Type d’aéronef : DR400
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Voici la solution donnée officiellement par les pilotes responsables de Robin-Aircraft à propos des sorties de piste de leurs avions sur leur site dans les FAQ :
« Garder un certain temps l’avion (au sol) en équilibre sur son train principal afin de bénéficier du freinage aérodynamique. »
Juste après le toucher de la roue avant, il suffit de mettre le manche secteur avant/neutre souplement et s’il y a du vent de travers, de le mettre secteur avant/neutre dans le vent. Si vous êtes centrés arrière ou si l’amortisseur a du mal à se comprimer du fait, par exemple, d’une mise en pression excessive en atelier ou d’une vitesse en finale trop grande, il faudra d’abord augmenter le manche secteur avant et ensuite seulement, si nécessaire, freiner symétriquement pour comprimer l’amortisseur récalcitrant
D’où vient, que par vent de travers, l’avion sorte de piste, roue avant bloquée ?
Techniquement, c’est simplement l’action du vent sur l’empennage (l’effet girouette) qui met le nez de l’avion dans le vent alors que la roue avant est restée bloquée « droit dans l’axe ».
« Au débriefing, vous constaterez :
• Que la vitesse au toucher était excessive (d’où une portance trop grande, donc un effet de sol persistant qui allège le train avant),
• Que le manche est resté secteur arrière…et
• Que le train avant ne s’est pas comprimé CQFD ».
Un flash SV a été diffusé par le CPS en 2015. " Verrouillage roulette de nez Robin.pdf ". Il est toujours disponible.

Actions correctives :
Rappel en formation sur ce problème récurrent
Actions préventives :
Diffusion du REX pour la conscience du risque ainsi qu'un nouveau flash sur le site aéroclub partie membre insistant sur les consignes de pilotage.