Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 4XFZ3UUHWOR

Risque de collision air/air en vent arrière

Dates

Date de déclaration : 15/11/2022
Dernière modification : 15/11/2022
Date de clôture : 15/11/2022

Descriptif de l'évènement

Nous sommes en milieu de vent arrière; avion configuré, prêt à reporter notre position sur la fréquence A/A, quand nous entendons sur la fréquence que l'axe de voltige (vertical terrain) se libère et que le voltigeur se reporte en vent arrière. Nous sommes surpris de voir que le voltigeur se reporte en milieu de vent arrière en intégrant le circuit par le dessus avec un fort Vario en descente en coupant notre trajectoire à une centaine de mètres devant nous. Nous maintenons le visuel et nous nous signalons sur la fréquence en précisant que nous étions déjà établis en vent arrière et que l'appareil vient de nous couper la trajectoire.

Le voltigeur se rend compte de son erreur et décide de raccourcir son circuit pour augmenter l'espacement entre nous.

Le vol se poursuit sans problème mais à quelques seconde près, le risque de collision était inévitable.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En tour de piste
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Procédures vol
Type d’aéronef : DR 400/160
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Rappel de la règlementation d'intégration sur un aérodrome non contrôlé :

Règles d’intégration dans la circulation d’aérodrome pour les aéronefs

B.7.1 L’aéronef s’intègre dans le circuit d’aérodrome en fonction des autres aéronefs qui évoluent dans ce circuit et, le cas échéant, de ceux qui évoluent dans les autres circuits d’aérodrome. De manière générale, sauf cas particuliers présentés ci-dessous, l’aéronef s’intègre en début de vent arrière à la hauteur du circuit d’aérodrome en assurant une séparation visuelle avec les aéronefs déjà engagés dans la circulation d’aérodrome et en leur laissant la priorité de passage

Dans ce cas présent, le voltigeur n'a pas respecté la règle d'intégration ci-dessus. La notion DEBUT de vent arrière à son importance ainsi que à LA hauteur du circuit d’aérodrome
Ce non respect n'a pas eu de conséquence sur les deux appareils. L'appareil qui était déjà établi en vent arrière s'apprêtait à faire un rapport de sa position quand il à vu le voltigeur couper sa trajectoire. Les fondamentaux du vol VFR (vu et être vu) ont permis de limiter les risques. Maintenir un bon scan visuel extérieur est essentiel pour éviter tout risque de collision et pallier aux erreurs des uns et des autres.



Pour aller plus loin, voici un rappel des éléments règlementaire sur l'intégration sur un aérodrome non contrôlé

B.7.1.3 Sur un aérodrome sans ATS

Sur un aérodrome sans ATS, le pilote commandant de bord d’un aéronef en vol évalue les paramètres :

– à l’arrivée, avant de s’intégrer dans la circulation d’aérodrome, en procédant à l’examen de l’aérodrome. Cet examen doit notamment porte sur l’aire à signaux, la manche à air, l’état de la surface de l’aire de manoeuvre afin de déterminer la piste ou l’aire d’atterrissage à utiliser et s’assurer que l’usage de l’aérodrome ne présente pas de danger apparent.
L’examen à l’arrivée est effectué, sauf impossibilité, à une hauteur supérieure au plus haut des circuits d’aérodrome.

Note : un pilote commandant de bord en VFR peut se dispenser de l’examen de l’aérodrome à l’arrivée :

– lorsqu’il a pris connaissance de la piste en service en exploitant les messages d’auto-information transmis par les aéronefs évoluant dans la circulation d’aérodrome ;
– lorsqu’il a déjà connaissance du vent et des signaux pouvant être disposés sur l’aire à signaux et sur l’aire de manoeuvre.

Sur un aérodrome non contrôlé (sans ATC)
B.8.2 Sur un aérodrome non contrôlé, le pilote commandant de bord de tout aéronef équipé d’une radio transmet des comptes rendus de position, indique ses intentions et transmet toutes modifications ultérieures :
a) à l’arrivée :
– avant de s’intégrer dans la circulation d’aérodrome,
– en vent arrière,
– en base,
– en finale,
– lorsque la piste est dégagée,
– sur l’aire de trafic.



sources : ENR 1 REGLES ET PROCEDURES GENERALES - (Le règlement (UE) N° 923/2012 de la commission du 26 septembre 2012
établissant les règles de l’air communes et des dispositions opérationnelles relatives aux services et procédures de navigation aérienne, dit « SERA » pour « Standardised European Rules of the Air » est applicableen France métropolitaine.

Actions préventives :
Rappel des règles d'intégration sur terrain non contrôlé.
Le sujet sera exposé lors de la prochaine réunion CPSV de la plateforme afin de sensibiliser les usagers.