Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration DS04S3I943

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 19/09/2017
Dernière modification : 21/09/2017
Date de clôture : 21/09/2017

Descriptif de l'évènement

Après contact avec l'AFIS, qui nous donne les paramètres, nous quittons, à bord du Jodel 113A, le parking devant le hangar Club, à 12h00 (LT).
Nous roulons pour la 07 herbe en nous engageant sur le taxiway correspondant (message radio).
Après quelques mètres (une cinquantaine), nous constatons que le Pilatus du para-club stationne sur le taxiway et non sur le parking dédié proche.
L’avion a le train principal relié par deux cordes à un fourgon en apparence vide. L'attelage est à l'arrêt .
Une personne à l’avant droit du Pilatus est penchée à l’intérieur du cockpit , côté co-pilote.
Jugeant le passage étroit, nous nous arrêtons une quinzaine de mètres avant le Pilatus. Silence radio de ce dernier et de l'AFIS.
Ne pouvant me déporter sur la gauche , hors taxiway ( herbe de 60/70 cm ) je fais signe à la personne contre l’avion de bien vouloir déplacer ce dernier.
Le responsable de la Sté PARA (je l’ai appris ensuite), surgit en me disant avec une radio portable, « je vous dirige ...».
Pensant qu’il allait déplacer l’appareil, je m’étonne de sa proposition à la radio et il me confirme que ça passe, qu’il me guide !
Nous avançons alors lentement, lorsqu’un bruit violent se produit. Je coupe le moteur, pensant avoir touché une balise (le pilote élève gérait les commandes).
L’hélice bois est cassée : je préviens l’AFIS : il est 12h05 (LT).
L’aileron droit du Pilatus est baissé de 5–6 cm par rapport au volet rentré (voir photos). Son extrémité droite est abîmée sur une trentaine de centimètres vers le bord de fuite. Le saumon semble intact.
Le plan de rotation de l'hélice étant invisible, je n'ai pu visualiser son rapprochement avec l'aileron surtout si celui-ci s'est brutalement abaissé sous l'effet d'un élément extérieur ( vent bien établi...... ).
Le premier mot du responsable du para-club fut : « c’est de ma faute ».
Mais la mienne, de croire que cette personne était le pilote du Pilatus ayant son avion " dans l'oeil ".
Après avoir stoppé l'aéronef à distance du Pilatus, notre première intention de faire demi-tour pour remonter par la piste, était la bonne. L'erreur a été de se laisser influencer par une intervention extérieure, même persuasive !

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo :
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Au roulage
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Autre type de problème
Type d’aéronef : Autre avion
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Le plan de rotation de l'hélice étant invisible, il n'a pas été possible de visualiser son rapprochement avec l'aileron surtout si celui-ci s'est brutalement abaissé sous l'effet d'un élément extérieur ( vent bien établi...... ).
Si le premier mot du responsable du para-club fut : « c’est de ma faute ». Il n'aurait pas fallu croire que cette personne était le pilote du Pilatus (qui aurait eu , en principe son avion " dans l'oeil ").
Enfin, la première décision de stopper à distance et de faire demi tour pour remonter la piste 07 était la bonne et il aurait fallu s'y tenir sans se laisser influencer par un intervenant extérieur (aussi persuasif fut - il !).

Actions correctives :
La Commission "Moteur " du club s'est entretenue le jeudi 14 septembre avec l'équipage du D 113A en revoyant
- les règles SERA relatives à la prévention des abordages (SERA 3201,3205, 3210 );
- la répartition des tâches et transfert de responsabilité de conduite entre élève et instructeur;
- la tenue du carnet de route (ancien arrêté de 1991 et NCO OPS UE N° 965/2012)

Actions préventives :
1- Réalisation d'une affiche REX de sécurité avec photo de l'accident diffusée au sein du club :
TAXIWAY OCCUPE = ON N'Y VA PAS OU ON ATTEND SA LIBERATION COMPLETE.
ATTENTION A NE PAS SE LAISSER INFLUENCER PAR DES INTERVENANTS EXTERIEURS.

2- Rappels aux pilotes "moteur" du club:
- des règles SERA relatives à la prévention des abordages (SERA 3201,3205, 3210 );
- répartition des tâches et transfert de responsabilité de conduite entre élève et instructeur;
- tenue du carnet de route (ancien arrêté de 1991 et NCO OPS UE N° 965/2012)

3- Réalisation d'un Rex anonyme FFA

4- Demande au gestionnaire de l'AD de rappeler aux utilisateurs de la plate-forme (et plus particulièrement à l'exploitant du Pilatus para) les régles SERA 3210 iV A)-Priorité de passage entre véhicule tractant et aéronefs circulant sur l'aire de manoeuvre.