Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration D73C3B816P

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 22/10/2017
Dernière modification : 02/11/2017
Date de clôture : 02/11/2017

Descriptif de l'évènement

Je me pose pour un toucher et dès que l'avion touche la piste il part à droite et je n'arrive plus à le contrôler. Envisageant une sortie de piste, je commence à freiner et là je récupère le contrôle de l'appareil, je le remets dans l'axe de piste et redécolle convaincu que j'avais du toucher le frein droit par accident.
Une fois de retour je me pose sans problème et roule jusqu'au hangar. Arrêt moteur, passagers qui descendent, tout se passe bien. Au moment ou je vais rentrer l'appareil dans l'hangar je constate que la roulette de nez est bloquée et m'empêche de virer. À ce moment je me souviens d'un article sur info Pilote qui parle de ce type de problème chez les DR400, je fais pression vers le bas sur l’hélice et là, la roulette se débloque.
Je me demande si ma perte de contrôle sur LFLS ne serait la roulette bloquée et le fait d'avoir freiné fortement l'a débloquée en faisant pression sur elle.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo :
Environnement : Non défini
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Local
Type d'évènement : Roulette de nez
Type d’aéronef : DR 400/160
Equipement : Non défini

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Le DR400 a un système de verrouillage du train avant particulier et un centrage trop arrière peut engendrer un verrouillage de la roue avant après l'atterrissage et générer des problèmes de contrôle de direction au sol !
le freinage a comprimé le train avant et a donc libéré le doigt de blocage du mécanisme et a permis de récupérer le contrôle de la trajectoire avec les palonniers.
Ce phénomène est malheureusement très fréquent avec les DR400 au vu des rapports du BEA.

Actions correctives :

Actions préventives : La sensibilisation de cette particularité du train avant du DR400 doit être faite auprès des pilotes et par les FI.
Informer les pilotes qu'un centrage trop arrière et/ou une position du manche trop arrière quand l'avion a encore une vitesse élevé après l'atterrissage peut engendrer un verrouillage de la roue du train avant et rendre le contrôle par les palonniers de la direction de la roue du train avant inefficace.