Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration DU4MPH3WI3

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 24/11/2017
Dernière modification : 26/11/2017
Date de clôture : 26/11/2017

Descriptif de l'évènement

A 2 reprises, pendant 2 vols de découverte, d'abord en survolant Arvert, je croise un paramoteur, puis, en survolant la Grande cote, je double un pendulaire.
Lorsque je fais mes vols de découverte, je reste sur la fréquence de Royan (118.8).
Bien entendu, le tour de la presqu'ile passe par les terrains paramoteur d'Arvert et pendulaire de Breuillet. il est fort probable qu'il soit eux sur le 123.5.
Faudrait-il communiquer avec nos terrains voisins pour qu'ils soient sur le 118.8 ?
Faudrait-il que nous passions sur le 123.5 pour espérer communiquer avec eux ?
Faudrait-il être sur la fréquence du SIV pour avoir un suivi radar ?
Bref, tout est dans le vu et être vu. La surveillance de l'air est donc ultra importante.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Environnement
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo :
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Baptème de l'air / Vol BIA
Type d'évènement : Autre type de problème
Type d’aéronef : DR 400/120
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


- Les ULM n’ont pas obligation de radio.
- Au-delà du volume de l’aérodrome, le SIV est seul à pouvoir donner des infos sur les trafics que le contrôleur a en contact radio ou transpondeur.
- Rappelons nous que la surveillance du ciel reste le moyen ultime pour éviter les collisions.