Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration DKKM1V6QDA

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 01/04/2018
Dernière modification : 07/04/2018
Date de clôture : 07/04/2018

Descriptif de l'évènement

Navigation de retour Annecy - La Fare
Au bout d'environ 1hr de vol en phase de croisière, vent calme, 7000ft, approximativement 10NM au nord du terrain Grenoble Le Versoud (LFLG), une odeur de fil " cramé " est constaté par une des passagères arrière. Pas de fumée visible à ce stade. Quelques secondes s'écoulent jusqu'à ce que l'odeur soit sentie à l'avant par le pilote.

Aussitôt, le pilote tente d'en déterminer la source (sans trop alarmer les passagers).
Une recherche visuelle est effectuée sur le capot moteur et le bouchon d'huile pour écarter des fumées de type moteur. L'odeur étant de plus en plus forte et sa caractéristique bien spécifique, le pilote l'identifie comme étant d'origine électrique. Un parcours visuel à l'intérieur du cockpit (derrière les commandes, au-dessus des palonniers,…) est fait à la recherche d'équipements en panne, de breakers débranchés et des sources de fumée. Aucun breaker n'a disjoncté.

Craignant l'apparition imminente d'un feu, probablement masqué derrière les équipements, un PAN, PAN, PAN est lancé auprès de Marseille Info 120.55.
La fumée est déclarée à bord et connaissant la position assez précise de l'avion, un atterrissage d'urgence est demandé sur le terrain de Grenoble Le Versoud. En parallèle, la descente est entamée car l'avion est déjà à 5NM du terrain de Grenoble Le Versoud (LFLG).
Une fois l'appel d'urgence réceptionné par Marseille Info, le contrôleur demande à passer avec Grenoble Tour pour l'approche et l'atterrissage imminent.
La descente se poursuit. A ce stade l'avion est à environ 5000ft.

Entre les changements de fréquences et la préparation de l'approche, la passagère arrière constate enfin une potentielle source de fumée entre les sièges pilote/copilote. Immédiatement le pilote fait le lien avec la prise auxiliaire (allume-cigare) sur laquelle était branché un adaptateur USB. L'adaptateur USB est tout de suite débranché. L'odeur et la fumée commencent peu à peu à se dissiper. (il faut noter que depuis l'apparition de l'odeur et la fumée, il a été impossible d'aérer l'habitacle du fait de l'absence de fenêtres d'aération sur ce modèle)
Le pilote est à ce moment en contact avec Grenoble Tour, mais fait part des éléments nouveaux (à savoir la source de fumée trouvée). A ce moment l'avion se trouve à proximité du terrain en trajectoire vent arrière.
Le pilote demande donc à rester en palier (5000ft), pendant 5 min pour confirmer ou annuler la situation d'urgence.
Au bout de ces 5 minutes, l'odeur et la fumée ont disparu permettant ainsi d'annuler la situation d'urgence et la demande d'atterrissage auprès de Grenoble Tour. Il est fait de même auprès de Marseille Info 120.55. Ces derniers nous font confirmer 3 fois à la radio que la situation est stable en cabine avant d'arrêter la phase de détresse qui avait été déclenchée.
Le vol est poursuivi avec une montée à 7000Ft et un retour sans anomalie à Berre La Fare.
Quelques minutes après l'incident, Marseille Info prend de nos nouvelles sur l'état d'esprit à bord, en particulier des passagers. Ils nous ont fait part de leurs émotions et soulagement au moment d'apprendre que la situation était revenue à la normale.
- Expérience du pilote
Qualification PPL/SEP
Heures de vol total 165h11min dont 7h35min sur la machine
Heures de vol dans les 3 derniers mois 18h30min dont 7h35 sur la machine
-> Bonne gestion du pilote qui a su gérer son stress et la situation par une bonne analyse rapide. Il a eu raison d'alerter le contrôle.

- Renseignements sur l'avion
L'avion est équipé d'un circuit électrique de 28V continu. L'allume-cigare est sur la barre BUS 2 protégée par un fusible de 30A.
-> Seul l'adaptateur USB a été endommagé.

- RECOMMANDATIONS
Pour l'alimentation de moyens personnels (adaptateur USB ou autres systèmes embarqués) via les prises disponibles à bord, il est impératif de vérifier la compatibilité des caractéristiques électriques de l'équipement avec celles de l'avion et du dispositif à alimenter :
Tension d'alimentation clairement compatible en 14 ou 28 v selon les avions (des adaptateurs allume-cigares -USB existent en 12-28v sur des sites spécialisés aviation).
Puissance disponible de l'adaptateur compatible de la consommation du moyen à alimenter
Dans la mesure du possible, privilégier les adaptateurs disposant d'une protection interne (fusible)

-> Déclaration faite par le correspondant sécurité. Un flash SV a été fait à l'aéroclub

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Fumées/Incendie
Type d’aéronef : TB-10 Tobago
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Bonne réaction du pilote. Avant de connecter du matériel sur l'avion (allume-cigare ou autre), vérifiez qu'il soit certifié aéronautique à minima que les ampérages et tension d'usage soient compatibles.

Actions correctives : Adaptateur mis au rebut + vérification circuits avion: RAS

Actions préventives : Communication faite à l'ensemble des pilotes de l'aéroclub lors d l'Assemblée Générale + Edition d'un flash SV.