Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration DKMG90LUA2

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 18/06/2018
Dernière modification : 23/06/2018
Date de clôture : 23/06/2018

Descriptif de l'évènement

Vol local sur la Durance avec 1 passager. Prévision météo du jour: pas de Cb isolés ni de TS VCSH, +TSRAGR ou +SHRA prévus ni aucune aggravation.

Décollage à 15h15 en piste 16 pour sortir par LP (affichage moyens radionavigation).
Vertical Terrain à 1300 ft max radio pour quitter l’installation (sortie par le Nord) et fréquence. Le pilote a contacté Salon approche qui n'était pas actif. Il a donc contacté la tour de Marseille sur 133.10 à 1300ft stable vertical LFNR.

A la vertical LP, monté à 2000ft et pas de nuages en vue. La Tour lui a demandé de contacter Provence Info sur 124.35.
Provence info étant très sollicité, il a fallu quelques minutes pour les joindre. L'avion étant déjà travers Pertuis avec un RM 054 à partir de LP et un QDR 045 (117.3). Les autres aéronefs rapportaient un temps "complètement bouché" au niveau de la Ste Victoire et de la pluie sur Avignon. Bref pas trop rassurant entre la Ste Victoire et Avignon!
Après avoir passé travers nord Pertuis, le pilote réussi à contacter Provence info lorsque soudainement des nuages avec de la pluie ont envahi la Durance et il n’avait plus aucune visibilité au sol, ainsi qu’à la verticale et l’horizontale. Son premier réflexe a été de regarder l’horizon artificiel, le cap, le vario et l’altimètre. Il était à 2000ft QNH 1016.
Les conditions VSV persistant, le pilote est resté calme et a appliqué ses cours de vols aux instruments qu'il avait eus par le passé. Il s'est orienté grâce au QDM, a informé Provence INFO qu'il était en VSV et leur a demandé de l'aide pour rentrer. Initialement, le contrôleur lui. donné un cap sud-est mais le pilote a eu le réflexe (30 secondes plus tard) de demander confirmation au contrôleur car ce n'était pas cohérent. Le contrôleur a corrigé son erreur et guidé le pilote en donnant des caps et annonçant les points de passage. A plusieurs reprises le contrôleur a demandé au pilote s'il voyait le sol. Le pilote est resté en conditions VSV pendant 50 minutes. Il n'a revu le sol que travers Salon. Il a pu se poser en VFR à La Fare.
Cet événement est reporté par le correspondant sécurité de l'aéroclub après un échange avec le pilote.
Expérience VSV du pilote: 30 heures de VSV, 15 IFR et 25 heures de vols de nuit
Le pilote a bien géré l'événement, son expérience VSV a été d'une grande aide. Vraisemblablement, il s'est mis à pleuvoir subitement. Le pilote a su rassurer et faire contribuer son passager (recherche visuelle du sol).

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Environnement
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : QNH 1016. Vent 190/12/17. Visibilité Supérieure à 10Km. Nuages épars 1500/4000/Cumulus. T 22/18
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Local
Type d'évènement : Météo: Problème
Type d’aéronef : TB-10 Tobago
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Bonne gestion du pilote qui a su rester calme. Son expérience VSV a été très bénéfique. Il a eu de bons réflexes et a su s'orienter grâce aux informations Radionav.
Il a su "lutter" contre les illusions sensorielles: ce n'était pas évident de regarder la carte et des rester en pallier en conditions VSV. Il a pensé à faire contribuer son passager. Il aurait éventuellement pu se servir du GPS. Le pilote est "déçu" de s'être retrouvé dans une telle situation. Les reportings des autres avions lui ont fait prendre conscience du mauvais temps, mais tout est allé si vite.... Il remercie (et moi aussi) le professionnalisme et le calme du contrôleur aérien.

Actions correctives :
Il est recommandé au pilote de davantage se familiariser avec le GPS.

Actions préventives :
Cet événement sera présenté aux autres pilotes du club lors d'une session de sensibilisation. Seront soulignés l'importance de bien préparer son vol, s'entraîner au VSV, se préoccuper du passager, continuer à s'orienter même si sous contrôle radar, savoir utiliser les moyens radionavigation, les illusions sensorielles,...
Ne pas hésiter à déclarer l'état d'urgence si nécessaire, cela permettra de libérer la fréquence.
NB: depuis cette année, le club a mis en place des sessions de sensibilisation SV. Le but étant de partager et de discuter de certaines événements.