Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration GO8M17KK3X

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 11/07/2018
Dernière modification : 13/07/2018
Date de clôture : 13/07/2018

Descriptif de l'évènement

En vol de retour de LFOT, étant vertical terrain 2000 pieds cap au 200, venant de passer un message sur 118.775 pour donner position et altitude avons croisé un Pipistrel cap inverse 100 pieds plus haut cap inverse, non en fréquence et ne s'étant pas signalé.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En tour de piste
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Procédures vol
Type d’aéronef : APM 20 Lionceau
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Bien rappeler aux pilotes et élèves que la règle "voir et être vu" est fondamentale pour tous les vols VFR, à fortiori hors EAC, et notamment dans le voisinage des aérodromes, des balises VOR ou des sites touristiques qui peuvent concentrer beaucoup de trafics et que le survol des ces espaces nécessite une extrême vigilance.
Systématiquement passer des messages d'auto information sur la fréquence dédiée ou sur celle de l'aérodrome situé dans le voisinage proche i.e. sur la fréquence de LFEF quand survol du château de Chenonceaux ou d'AMB.

Actions correctives :
Néant
Actions préventives :
Allumer les phares d'atterrissage pour les appareils qui en sont munis des l'arrivée dans le secteur des aérodromes pour améliorer sa visibilité pour les autres trafics et s'assurer également que l'anticollision est bien opérationnel lors de la visite prévol, dispositif qui contribue aussi à être vu des autres trafics.
Encourager les pilotes a utiliser leurs VHF pour faire de l'auto-info dans les zones potentiellement dangereuse.
Le fait de ne pas pénétrer dans un volume spécifié ( A/D, CTR, R, D ) ne nécessite effectivement pas de contact radio quand les séparations sont confortables. Par contre, venir taquiner ou tangenter les mêmes volumes avec des séparations réduites devrait conduire le pilote a veiller au minimum la fréquence pour prévenir un éventuel conflit de trafic .