Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration CEG26YT69J

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 02/08/2018
Dernière modification : 04/08/2018
Date de clôture : 04/08/2018

Descriptif de l'évènement

Lors de mon atterrissage, l'avion à quitté la piste en dur vers la gauche (partie herbe haute). Dégâts apparents, carénage extérieur du train gauche déchiré.
Toujours mettre la manche contre le vent lors de l’atterrissage, assurez que la roulette de nez est au sol sur le DR400, sinon la roulette avant est bloqué, et le directionnel du palonnier ne fonctionnera pas.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : FEW014, 35506KT.
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Solo supervisé (laché, nav solo, ...)
Type d'évènement : Sortie de piste
Type d’aéronef : DR 400/120
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Au delà d'un rappel sur la méthode d'atterrissage par vent de travers consistant à "décraber" l'avion par une pression au palonnier de manière à ramener l'axe longitudinal de l'avion parallèle à l'axe de piste tout en appliquant une action au manche "dans le vent" de manière à contrer le roulis induit et à ne pas laisser l'avion quitter l'axe. Cette méthode est plus à exercer en vol et il est toujours intéressant de profiter quand les conditions s'y prêtent de s'entraîner avec un instructeur.
Sur les Robin en particulier un autre facteur compte.
Tant que l'amortisseur du train avant n'est pas mis en pression après le contact avec le sol, ce dernier reste bloqué en position et n'est donc pas dirigeable. La vitesse chutant la gouverne est de moins en moins efficace et si l'amortisseur n'est pas suffisamment compressé l'avion n'est plus dirigeable.
ATTENTION NÉANMOINS à ne pas volontairement forcer le contact prématuré avec le train avant et exercer une pleine pression avant sur les commandes trop tôt.
La gouverne de direction reste efficace aérodynamiquement tant que la roue n'est pas en contact. Une bonne pratique consiste à poser l'avion normalement et à s'assurer, une fois ralenti que l'amortisseur est bien enclenché en ,cette fois ci, exerçant une action vers l'avant.

Actions correctives :

Actions préventives : diffusion de l'information