Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration DU7619I1VE

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 05/08/2018
Dernière modification : 06/08/2018
Date de clôture : 06/08/2018

Descriptif de l'évènement

Ce jour là il n'y avait pas d'AFIS ( jour de repos )
En base 28 herbe nous avons vu sur la raquette de la 28 dur un TBM en attente. Le pilatus EO des paras a rémonté la piste 28 dur à mi bande et a décollé. Après atterrissage sur la 28 herbe, nous avons vu un avion planeur qui remontait la 28 dur sans aucun contact radio. J'ai aussitot annoncé à la radio " au tbm sur la raquette et à l'avion planeur qui remonte la 28 ! attention, un avion non signalé remonte la 28 dur !! Le tbm a accusé réception et l'avion planeur s'est rangé sur le coté gauche en laissant une partie d'aile sur la piste.Je lui ai alors signalé qu'il avait un taxiway un peu plus loin sur sa gauche, il s'y est rendu et a annoncé poste dégagée. Nous avons attendu le décllage du TBM militaire pour couper la 28 dur et revenir au parking.
Je n'ai pas hésité un instant à donner l'alerte par radio.
Le taxiway bravo est nouveau et visiblement l'avion planeur n'avait pas eu ou bien lu la carte VAC. Il a commencé à remonter la piste 28 dur à partir du taxiway A et ceci sans aucun contact radio.
Du point A et du point B on ne voit pas la raquette de la 28 dur !!

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Environnement
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : cavok
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Convoyage
Type d'évènement : Incursion sur piste
Type d’aéronef : DR 400/180
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Le nouveau taxiway sur l'aérodrome crée un risque de collision au sol notamment hors horaires AFIS.
Le DR400 a rapporté la pénétration sur la piste sans contact radio pour témoigner de ce risque.
Le TBM a déposé un Airprox vis à vis du moto-planeur.

Actions correctives :
Un CRESAG est déposé pour accompagner l'Airprox par le témoignage du pilote du DR400.
Proposition d'un NOTAM en attendant la mise à jour de la VAC.
Actions préventives :
REX à partager pour être vigilant lors de vos vols sur Royan.
Même après corrections de la documentation tout changement dans l'infrastructure génère des risques.


La rubrique « Consignes particulières » de la carte VAC associée à l’AD précise que tant l’utilisation de la piste en dur qu’en herbe est réservée aux aéronefs munis de radio. La raison en est justement l’absence de visibilité sur le seuil 28 depuis le(s) point(s) d’attente. Dans le cas présent, il est également possible que l’équipement radio du motoplaneur, si équipé, ait pu être défaillant ou mal utilisé. En l’absence de liaison bilatérale (cas par exemple d’AFIS fermé), il est en effet possible que le pilote ait bien passé ses messages en auto-info, sans avoir lors des émissions vérifié s’ils étaient bien ou non diffusés aux autres usagers. Seule l’observation de l’indication « TX » sur le boîtier radio lors de l'émission d’un message permet en effet de s’assurer qu’il est bien diffusé sur la fréquence.