Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EPE6U3O11U

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 21/08/2018
Dernière modification : 26/08/2018
Date de clôture : 26/08/2018

Descriptif de l'évènement

Lors d'un vol retour de LFxx, je m'aligne pour décoller. J'affiche la puissance, l'appareil, un Océanair TC160, accélère, mais le badin n'est pas actif. J'interromps le décollage pour vérifier les prises d'air statiques et dynamiques, y trouve un peu d'eau, l'enlève et décide de refaire un essai de décollage. Toujours pas de vitesse.
Après avoir pris l'avis d'un des responsables du club, je décide de partir en vol. Nous avons 2 GPS à bord dont les indications concordent, le vent est modéré sur tout le trajets. Nous arrivons à destination sans incidents.
La panne de badin étant pour moi un "no go", j'étais prêt à annuler mon vol ce jour là. Avec un peu d'expérience et sous certaines conditions, l'utilisation des GPS pour ne pas rester bloqué est une option possible. Il faut alors bien s'assurer du vent au décollage et à l'atterrissage pour estimer sa vitesse air et respecter les régimes moteurs utilisés dans les circuits d'atterrissage.
C'est au final ce qu'on apprend pendant la formation PPL. Cet incident en est un exemple concret.

Après examen du pitot, il s'avère qu'un insecte type guêpe ou abeille maçonne avait commencé à y construire un abris. Ce type d'insecte fait un nid pour ses larves avec de la terre séchée et peut donc trouver un abris idéal dans les prises d'air d'un avion.

Dans notre cas, nous avions bien remis les caches pitots après le dernier vol. Il s'est passé environ 3/4h entre le retrait des cache-pitot et le décollage (chargement des bagages, ravitaillement en essence, prévol etc.). Visiblement, ce laps de temps à suffit à l'insecte concerné pour faire son oeuvre.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Nuit
Conditions météo : Cavok, légère brise de terre
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Au décollage
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Instruments: Panne
Type d’aéronef : Autre
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


La panne du badin en vol étant enseigné en utilisant les instruments restants, compte tour+ assiette, et en exploitant également éventuellement en plus les instruments supplémentaires de bord comme le GPS, une confiance excessive dans cette façon de revenir au sol en cas de panne en vol peut pousser un pilote à partir en vol avec un instrument DE BASE en panne.

Actions correctives : Des modifications (sur l’avion) sont prévues afin de supprimer les coudes dans les points bas

Actions préventives : Pour prévenir ce genre de situation une LME va être établie pour tous les avions de l'aéro-club. Cette LME sera établie conformément à l'arrêté du 24 juillet 1991 modifié relatif aux conditions d'utilisation des aéronefs civils en aviation générale.
Elle sera établie à l'aide du Canevas MEL générique FFA

https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=2ahUKEwjK2-GR6f3cAhUQsKQKHaeDD38QFjAAegQIABAC&url=http%3A%2F%2Fwww.ffa-aero.fr%2Fsarbacane%2FLME_generique-FFA.docx&usg=AOvVaw0Scan6Te2XV2Hgv4XcT3I3

En attendant un rappel de la règlementation quant à l'équipement minimal exigé en VFR de jour va être fait.