Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EN9ISRL7U5

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 06/09/2018
Dernière modification : 08/09/2018
Date de clôture : 08/09/2018

Descriptif de l'évènement

L'accident s'est produit à l'atterrissage à LFCL, à l'issue d'un vol depuis LFNG.
4 personnes se trouvaient à bord.
La masse totale à l'atterrissage était d'environ 998 kg, pour un centrage de 29,6% de CMA.
Le temps était clair et le vent calme.

Lors de l'approche finale en piste 33, l'avion se trouvait sous le plan, ce que j'ai compensé par une importante augmentation des gaz. L'alarme de décrochage ayant sonné (à une vitesse d'environ 120km/h), je n'ai pas augmenté l'assiette. L'avion a accéléré jusqu'à une vitesse d'environ 140-145 km/h peu avant le toucher.

A l'arrondi, j'ai rapidement réduit les gaz en me concentrant sur l'alignement de l'avion. Le toucher a été ferme sans être excessif. Le roulage s'est initialement fait dans l'axe de la piste, mais lorsque j'ai commencé à freiner j'ai ressenti des oscillations latérales dans les pédales et l'avion s'est légèrement déporté sur la droite. J'ai d'abord cherché à compenser au pied, puis de peur de d'amplifier les oscillations latérales j'ai relâché le freinage et cherché à limiter mon action sur le palonnier. L'avion a alors fortement dévié sur la gauche et j'ai entendu un crissement de pneu. J'ai mis modérément du pied à droite, ce qui n'a eu aucun effet, donc je suis revenu au neutre.

L'avion est alors sorti de la piste sous un angle d'environ 30° et est passé sur le bas-côté en herbe, qui avait été fauchée récemment. La direction s'est alors stabilisée presque immédiatement et l'avion a décéléré. J'ai repris progressivement le freinage en ligne droite jusqu'à une faible vitesse, qui a été maîtrisée à environ 50m de l'axe de piste, au niveau du taxiway C. J'ai alors remis des gaz pour éviter de rester immobilisé et tourné pour rejoindre la piste à faible vitesse.

Lors de ce roulage dans l'herbe, le train avant est tombé dans un nid de poule. Le choc a été assez fort verticalement mais n'a pas sensiblement ralenti l'avion. J'ai ensuite abordé la piste avec précaution et passé le rebord sans à-coup. Je l'ai évacuée par le dernier taxiway et je suis rentré au parking de l'aéroclub. Le contrôle m'a donné la clairance de roulage sans faire allusion à la sortie de piste.

Lors du ravitaillement de l'avion, j'ai constaté que l'extrémité des pales de l'hélice était légèrement tordue vers l'avant et portait des traces d'herbe. Je suppose donc qu'elles ont touché le sol quand le train avant s'est enfoncé dans le nid de poule. Je n'avais remarqué aucune irrégularité de fonctionnement du moteur lors du choc ni pendant le roulage.
Aucun autre dommage n'était apparent sur l'avion.
Il n'y a eu aucune incidence sur les occupants.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK, vent calme
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Sortie de piste
Type d’aéronef : DR 400/180
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement



Actions correctives :
Re-entrainement du pilote dans les phases atterrissages, stabiliser axe, plan, et vitesse dans différentes configurations avec un instructeur FI.
A l'issue de l'entrainement un vol de controle de compétences par un istructeur FE.

Actions préventives :
Rappel aux pilotes de ne pas rouler dans des zones ( herbeuses ou caillouteuses) non stabilisée pouvent presenter un risque pour l'avion.