Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration GWDC0OCZA7

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 20/09/2018
Dernière modification : 23/09/2018
Date de clôture : 23/09/2018

Descriptif de l'évènement

Depuis quelques semaines, une odeur d'essence est présente lorsque l'on ouvre la porte de la cellule le matin.
Cette odeur semble s'amplifier de semaine en semaine. Je soupçonne une fuite goutte à goutte au niveau du robinet carburant qui est très dur à manoeuvrer et qui reste (consigne club) toujours en position ouverte. Le signalement est fait à l'atelier de maintenance.
L'atelier détecte effectivement un faible suintement d'essence provoquant l'odeur dans le cockpit. Le robinet est changé.
Du fait que le robinet précédent (très dur) restait toujours en position ouverte, il est possible que des pilotes ne vérifient pas systématiquement qu'il le soit réellement (malgré la C/L). La position du robinet est facilement vérifiable avec la main, mais n'est pas visible. Un robinet fermé "ne se voit pas".
Nous avons décidé de faire un essai d'autonomie moteur, robinet fermé, pour voir s'il y avait un risque qu'un pilote puisse décoller robinet fermé, maintenant que le robinet peut être facilement utilisé.
Après plusieurs essais, l'autonomie est d'à peine 60 secondes au régime de 1200tr/min. Il n'est donc pas possible qu'un pilote, depuis le parking, après les essais moteurs puissent mener une course d'élan suffisante pour décoller robinet fermé.
Les pilotes ont donc été informés du changement de robinet, et des résultats de ce test. Consigne est donné de laisser le robinet en position ouverte.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : Non défini
Conditions météo :
Environnement : Non défini
Phase de l'évènement : Non défini
Type de vol : Non Défini
Type d'évènement : Autre type de problème
Type d’aéronef : C 150
Equipement : Non défini

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Au-delà de la panne, le club a bien anticipé le risque que pouvait induire un robinet carburant de nouveau fonctionnel.
En effet depuis l'achat de l'avion, le robinet carburant était connu pour être très dur à manoeuvrer. Consigne était donc donnée de le laisser toujours en position ouverte. Les pilotes le sachant difficile à manoeuvrer n'y touchait donc pas.
Le risque après le changement du robinet était que quelqu'un le mette en position fermée, et qu'un pilote habitué à ce que le robinet soit toujours en position ouverte, ne le vérifie pas, et se fasse piéger.

Actions correctives :
Remplacement du robinet carburant (fait)

Actions préventives :
Le test d'autonomie moteur robinet fermé a permis d'éliminer le risque d'un décollage robinet carburant fermé. De ce fait, une simple communication a été faite sur le changement du robinet, l'information sur le test d'autonomie, et la modification de la C/L pour mettre en renforcé la consigne de maintenir le robinet toujours ouvert. Information publiée dans la Lettre d'Information du club N°28.