Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration D75M6OLF4U

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 20/09/2018
Dernière modification : 23/09/2018
Date de clôture : 23/09/2018

Descriptif de l'évènement

Problème lors du rassemblement en vol pendant un entrainement de vol en patrouille. Avion intérieur gauche (n°4) et avion extérieur gauche (n°5) concernés.
Lors du décollage, le n°4 (DR400-120) manquait cruellement de puissance… Décollage quasi en bout de piste et taux de montée faible (environ 200-300ft/min)
Virage du leader à gauche à 150-160km/h en montée quelques secondes après l'annonce "airborne" du n°5, aucun problème sur le rassemblement des avions intérieur droit (n°2 DR400-120) et extérieur droit (n°3 DR400-160)

Le n°4 a engagé son virage à 170km/h au cap collision pour rejoindre le leader mais avec un étagement extrêmement négatif (environ 300-400ft en dessous du leader), le n°5 engage le virage quelques secondes plus tard pour rassembler sur le n°4 à une vitesse de 190km/h en étagement négatif par rapport au n°4 (environ 50ft). Manquant de puissance, le n°4 a cabré pour tenter de récupérer la différence d'altitude avec le reste de la patrouille, sa vitesse chutant ainsi à 110km/h.
Le n°5 (DR400-160) est donc arrivé bien trop vite sur le n°4 sans pouvoir anticiper le cabré du n°4 ni sa perte rapide de vitesse. Le n°5 a ainsi dépassé le n°4 (trajectoire parallèle avec coupure immédiate des gaz) ainsi que le reste de la patrouille (correctement rassemblée avec le leader, le n°2 et le n3) , perdant de ce fait le visuel sur le n°4 mais également sur le reste de la patrouille.
Obligation pour le n°5 de réduire les gaz et d'afficher une vitesse de 100-110km/h afin de récupérer le visuel sur le n°4 et de le laisser repasser devant.

Après une mise en palier du leader, le n°4 a pu rejoindre le reste de la patrouille lors d'un virage à gauche, suivi par le n°5.
Le delta de vitesse entre le n°4 et le n°5 s'est avéré dangereux ce qui a conduit à la perte de visuel entre ces 2 avions.

Le DR400-120 (notamment lors des températures chaudes en été) manque CRUELLEMENT de puissance pour effectuer un décollage ainsi qu'une manœuvre de rassemblement en toute sécurité.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK, T +37°
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En évolution
Type de vol : Présentation / Meeting
Type d'évènement : Risque d'abordage
Type d’aéronef : DR 400/160
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Un rassemblement en vol en formation est une phase délicate, qui peut devenir accidentogène sans un briefing solide de la part du leader, dans lequel, le rôle de chacun est clairement défini, et sans équivoque !

Actions correctives :
Le respect des principes fondamentaux acquis en instruction par le pilote a sans doute permis d'éviter la catastrophe.
Actions préventives :
Un briefing solide, complet et systématique doit être effectué par le leader, en insistant sur le rôle de chaque équipier et définissant les "what if" le cas échéant. .
En aucun cas un équipier doit se poser de question quant à sa place dans la formation, son rôle et à propos des manœuvres de sécurité !
Enfin, une reprise en main de l'ensemble de l'équipe semble nécessaire afin d'éviter la récurrence de ce genre d'incident qui peuvent potentiellement conduire à l’accident.