Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration DX1FUFVFSS

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 29/09/2018
Dernière modification : 29/09/2018
Date de clôture : 29/09/2018

Descriptif de l'évènement

Le 10 septembre 2018 au matin à 10h, je suis parti dans le secteur nord de LFBU avec l’intention de faire demi-tour à COUHE VERAC.
J’ai navigué à 2000 pieds. Il y avait de la brume au sol plus ou moins épaisse par endroits malgré une excellente visibilité horizontale.
J’avais comme point de repère la route RN10. La visibilité était suffisante pour assurer la sécurité avec d’éventuels autres appareils.
J’ai dépassé COUHE sans apercevoir le terrain. Mon erreur a été de continuer estimant que je n’avais pas dépassé le terrain.
J’avais fait plusieurs fois cette même navigation sans problèmes. J’avais programmé la fréquence de COUHE mais faute d’avoir vu ce terrain, j’étais resté sur la fréquence d’ANGOULEME.
J’ai effectué mon demi-tour dès que j’ai commencé à apercevoir la ville de POITIERS à travers la brume de sol constatant de fait avoir largement dépassé COUHE.

Je n’ai pas pensé un instant avoir pénétré les espaces contrôlés de POITIERS car ma préoccupation était de trouver le terrain de COUHE.
En conclusion, à l’avenir, même pour les navigations les plus simples, je calculerais mes temps de vols au plus juste et en plus des cartes, j’emporterais un GPS. Dans le doute de ma position, j’entrerais en contact avec l’aéroport le plus proche.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK mais brume éparse au sol
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Solo pilote
Type d'évènement : Infraction RCA
Type d’aéronef : Multiaxes
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Même pour un vol court, le contact radio avec un organisme information de vol reste utile.
Voici un autre exemple de "tunnelisation" de l'attention. Le pilote cherche son terrain de destination qu’il ne trouve pas mais ne porte pas attention à son évolution qui a dérivé vers un espace aérien contrôlé.
Aussi, pour tout vol même s'il parait simple, il faut toujours envisager l'imprévu (impossibilité de revenir au terrain de départ ou d'atteindre le terrain de destination, besoin de déroutement,...). Pour y répondre, un minimum de préparation est requis quel que soit le vol envisagé.
Depuis son brevet, le pilote a perdu l'habitude et l'aisance à contacter les organismes de contrôle ou d'information.

Actions correctives : audit du pilote voir pièce jointe. Rappel sur les espaces aériens et l'utilité des SIV.
Actions préventives : préparation d'un cour collectif (hors ATO) pour rappel des espaces aériens avec exercices pratiques d'échanges radio.