Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EP1ST6VIPT

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 23/11/2018
Dernière modification : 24/11/2018
Date de clôture : 24/11/2018

Descriptif de l'évènement

L'aérodrome est contrôlé mais situé en espace de classe G.
Un équipement de visualisation radar (IRMA) permet au contrôleur de suivre les mouvements des aéronefs en vol dans la circulation d'aérodrome et au delà.
Les vols d'entraînement en tour de piste sont interdits entre 12h00 et 15h00 LT.
Après un départ et une sortie du circuit au point DN, un élève-pilote effectue une arrivée via le point AE.
L'instructeur de vol est à la vigie pour le superviser.
Il n'y aucun autre aéronef dans la circulation d'aérodrome.
Le contrôleur reçoit la demande du pilote d'intégrer le circuit en début de vent arrière main droite pour la piste 33 et lui délivre sa clairance : l'élève réitère sa demande car il n'a pas reçu de réponse du contrôleur.
Il s'ensuit une succession de messages du contrôleur confirmant la clairance d'intégration et de l'élève répétant sa demande d'intégration.
L'affichage du code 7600 sur le transpondeur est omis.
L'instructeur reçoit sur son téléphone portable un appel de son élève, et après plusieurs tentatives, réussit à lui donner les instructions pour intégrer le circuit en sécurité.
Avion de retour au parking, l'instructeur constate un mauvais contact sur le branchement de la fiche "écouteurs" du casque audio utilisé par son élève.
L'élève-pilote a confirmé avoir vérifié la configuration et les réglages de la radio et de la boîte de mixage audio.
Un second casque audio ainsi qu'un micro-main étaient disponibles à bord mais non branchés.
Le livret des procédures normales et anormales était disponible à bord mais l'élève n'a pas cherché à y retrouver la procédure applicable en cas de panne radio.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK, vent calme
Environnement : Autre
Phase de l'évènement : En approche
Type de vol : Solo supervisé (laché, nav solo, ...)
Type d'évènement : Autre type de problème
Type d’aéronef : DA-20
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Cet événement met en évidence l'importance de la présence au sol de l'instructeur de vol lors des solos de son élève, de s'installer à bord avec le plus grand soin et de bien connaître les procédures anormales ou à minima de vérifier avant le départ qu'elles sont à portée de main.
Le mauvais contact sur le branchement de la fiche "écouteurs" était probablement dû à son enfoncement partiel dans la platine.
Le pilote n'a pas utilisé le haut-parleur dont la touche d'activation située sur la boîte de mixage audio est facile d'accès.
Brancher en vol le micro-main ou le second casque audio était difficilement réalisable en sécurité car cela aurait impliqué une contorsion pour atteindre les deux platines situées à l'arrière du dosseret des sièges.
L'usage d'un téléphone cellulaire a permis à l'élève de communiquer avec son FI superviseur. Cependant en l'absence d'un dispositif intégré au casque audio permettant de parler au téléphone et d'écouter celui-ci, le recours à un tel équipement additionnel [non adapté pour cet usage et pouvant générer des interférences] doit rester exceptionnel car il ne rend pas toujours le service attendu et présente des risques : en effet la liaison GSM peut s'avérer difficile à établir et à maintenir, le bruit élevé dans l'habitacle peut altérer fortement la compréhension de la conversation, la manipulation du téléphone est mal aisée et accapare l'attention du pilote, tout ceci pouvant affecter la qualité du pilotage, mener à des écarts de trajectoire et réduire la vigilance sur l'extérieur (règle "voir et éviter") et par conséquent dégrader le niveau de sécurité.
Le pilote n'a pas cherché à retrouver dans le livret des procédures disponible à bord les procédures relatives à une panne radio alors qu'une application adaptée de celles-ci aurait été plus sûre.

Actions correctives :
Débriefing de l'élève à l'issue de ce vol, suivi d'une séance en double commande.
Notamment, ont été rappelés le traitement de la PANNE D'AVIONIQUE de type ABSENCE DE RECEPTION COM et de type ABSENCE D'EMISSION et les consignes générales en cas de PANNE RADIO EN VOL.
Pour mémoire, ces éléments figurent dans le Livret des Procédures à la section PROCEDURES ANORMALES, pages 21 et 22, téléchargeable à l'adresse : http://www.acat-toulouse.org/uploads/media_items/check-list-d%C3%A9taill%C3%A9e-da20.original.pdf

Actions préventives :
Rappeler aux instructeurs de vol qu'ils doivent :
-former leurs élèves à l'utilisation de l'équipement radio dans toutes ses configurations ainsi qu'à la vérification de son fonctionnement et au traitement des pannes afférentes ;
-s'assurer de la bonne installation de l'élève dans l'habitacle et en particulier le branchement de son casque audio.
En outre il leur sera suggéré, lors des vols en solo supervisé, de brancher avant le départ le micro-main de secours sur l'autre platine "micro".
[le branchement d'un second casque audio présentant l'inconvénient, s'il devait être utilisé, de devoir [pour émettre] presser le bouton alternat situé sur l'autre manche].