Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration D75PWN4J7M

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 17/01/2019
Dernière modification : 19/01/2019
Date de clôture : 19/01/2019

Descriptif de l'évènement

ULM Savannah, 2 personnes à bord, 1 toucher à LFLG avant le départ pour Mens. 4 touchers à Mens avant le retour sur LFLG. Sur les décollages à Mens, l'avion me semble tirer trop à gauche, même en tenant compte du dévers. Une fois l'avion dans le hangar, j'inspecte les roues (m'attendant à un pneu à plat) et me rend compte que la roue gauche touche son montant et qu'elle est freinée par ce contact. La jambe me semble aussi plus écartée vers l'extérieur que sur le côté droit.
S'il faut relier ce souci au vol lui-même, il est vraisemblablement connecté au premier atterrissage à Mens (les 5 autres atterrissages du vol ont été très légers). Alors que j'étais en finale, une voiture utilitaire blanche s'est arrêtée en plein axe de la piste. Pour être certain de l'éviter, j'ai gardé un peu plus d'altitude que sur les autres atterrissages et dirigé l'avion plus à gauche, tout en restant au dessus de la piste. Après avoir passé la voiture, je suis donc descendu un peu plus vite et l'avion a touché un peu plus fort. Safetyplane a enregistré une accélération à 2.4g pendant moins de 5 secondes. L'impact n'étant pas supérieur à certains de ceux expérimentés 2 semaines plus tôt avec mon FI, j'ai continué le vol normalement.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo :
Environnement : Non défini
Phase de l'évènement : Non défini
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Atterrissage dur
Type d’aéronef : Multiaxes
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement



Actions correctives : les Ulm sont par construction moins résistant aux atterrissages dur d’où la nécessite de bien soigner l'arrondi...

Actions préventives : suite à un atterrissage dur il faut de suite faire une inspection visuelle de l'appareil et en informer le mécano avant d'envisager ou pas un nouveau décollage