Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration D75UV960MP

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 17/01/2019
Dernière modification : 19/01/2019
Date de clôture : 19/01/2019

Descriptif de l'évènement

Mauvaise gestion du carburant

Je pars de Grenoble lors d'un bel après-midi pour faire découvrir à des amis ma toute nouvelle passion pour l'aéronautique. Mon plan était de faire un local nord, survoler le lac d'Annecy, et de rentrer via Chambéry. J'estime que pour ce vol j'ai besoin de 55 L de carburant, en contant mes calcul très largement. Arrivé dans l'avion, je remarque que la jauge est légèrement sous le 2 et décide donc d'aller à la pompe. Après de nombreux essais, je constate que la carte BP (ou que la borne) ne fonctionne pas, et ne trouvant pas de membre de la CCI à proximité je décide de décoller tout de même et d'aller ravitailler à Chambéry si j'estime ne plus en avoir assez. Arrivé en vent arrière à LFLB, une réflexion me monte à la tête : "et si la carte BP ne marchait pas non plus la-bas et qu'il n'y ait personne pour m'aider ? L'intégration et le décollage risquent de consommer trop de carburant pour le retour, de plus la jauge m'indique environ 28 L" Je décide de poursuivre. Le reste du vol se déroule sans problème, et lorsque je parc l'avion dans le hangar, la jauge indique 70 à 80% du petit 1 soit environ 20L. C'est ce que j’inscris sur le carnet de route.
Le lendemain matin, on m'envoie la photo de la jauge : il ne reste presque plus rien : environ 12 L ! Soit bien en dessous du minimum au touché des roues : 19L
Plusieurs facteurs sont à prendre en compte :
- ma mauvaise décision de partir en vol avec une quantité limite de carburant.
- le fait que je n'ai pas mixturé, mais mes paliers étaient si cours que cela me semblait inutile.
- le jour de mon vol il faisait chaud (30°), il se peut donc que l'essence aie été plus dilatée lors de mon vol que le lendemain matin, après avoir refroidit toute la nuit, ce qui m'a amené à surestimer le carburant.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK, vent du sud pour 5 kts
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Autre
Type de vol : Local
Type d'évènement : Infraction RTA
Type d’aéronef : DR 400/120
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Le problème de précision des jauges est connu (en particulier sur DR400)

Actions correctives : rappel aux pilotes que la gestion du carburant est le facteur le plus primordial pour la sécurité des vols

Actions préventives :