Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration DKAB9WOPE2

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 30/01/2019
Dernière modification : 02/02/2019
Date de clôture : 02/02/2019

Descriptif de l'évènement

Moment d'intense activité sur LFNE, terrain en auto information. Plusieurs avions sont dans le circuit (au moins 4 :tours de piste ou retour de vol).
Je suis au sol et je quitte le parking vers le point d'attente. A ce moment, cela fait déjà quelques minutes que 2 aéronefs au sol font des essais radio sur la fréquence du terrain 119.575. Manifestement, celui qui demande l'essai radio ne reçoit pas la réponse qui lui est faite mais que tout le monde entend.
Quelques minutes plus tard, lorsque je décolle, les 2 aéronefs sont toujours en train de faire des essais radio très réguliers sur la fréquence.
Juste après le décollage, alors que je suis en montée à environ 1000 pieds sol (env 1200 pieds QNH) et m'apprête à quitter le terrain par la vent arrière, mon avion a ce que j’interprète comme un raté moteur, je me mets en palier, réduit le régime moteur et je décide immédiatement de me poser. Après avoir bien regardé dehors, je me dirige vers la verticale terrain environ 200 pieds sous l'altitude requise (1200 pieds au lieu de 1400).
Je dois attendre quelques secondes pour prendre la parole à la radio car les essais radios au sol continuent toujours et saturent la fréquence.
Lorsque je prends la parole, j'annonce un problème moteur, une intention de me poser rapidement et que je vais m'intégrer en vent arrière basse hauteur sur la piste en service (33). immédiatement après mon message, les essais radios au sol reprennent sur la fréquence du terrain.
Alors que je m'annonce en base base hauteur 33, je vois sur ma droite, à la même altitude, un JODEL en finale sur cette piste 33. Je remets les gaz et monte pour éviter la collision.
Par la suite je refais une basse hauteur et me pose sans encombre et les essais radio au sol ne sont toujours pas finis (cela fait déjà 15 bonnes minutes que ça dure).
Arrivé au parking, je vais voir le pilote du JODEL qui était là également et lui explique que j'ai eu un problème moteur, que j'ai annoncé à la radio devoir me poser rapidement via un circuit basse hauteur et lui demande pourquoi il n'a pas retardé son atterrissage.
Il me répond simplement qu'il n'a pas entendu mon message au milieu de tous ces essais radio, ce que j'ai bien voulu croire compte tenu de ce que j'avais moi-même entendu sur la fréquence.
Je pense que ces essais radio répétés et interminables sur la fréquence d'un terrain en auto information, au moment d'une intense activité, ont été très préjudiciables en matière de sécurité car il devenait quasiment impossible d'entendre les autres messages.
Ces messages étaient de cette teneur :
- le Fox .... pour un essai radio
- ici le Fox..., je t'entends très bien
- le Fox .... pour un essai radio
- je t'entends très bien je te dis, monte le son!
- etc. pendant 15/20 secondes à chaque essai.

Il faudrait peut-être insister sur l'importance de ne pas "confisquer" une fréquence terrain pour de telles raisons même si cela paraît évident.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En tour de piste
Type de vol : Solo pilote
Type d'évènement : Autre type de problème
Type d’aéronef : Autre
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Utilisation abusive pour essai de la fréquence de la plateforme un jour de fort trafic (au lieu d'une fréquence libre)=>Remise des gaz de l'avion avec moteur douteux suite à risque de collision avec un autre avion en finale qui n'entend pas le message du pilote en difficulté

Actions correctives :

Actions préventives :
Rappeler la nécessité de ne pas encombrer la fréquence d'auto-information : possibilité d'utiliser au sol une fréquence libre (123.45 par ex) lors de nécessité de communication longue entre plusieurs aéronefs