Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration GOA9STR2SS

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 07/02/2019
Dernière modification : 10/02/2019
Date de clôture : 10/02/2019

Descriptif de l'évènement

Peu avant 19h, je revenais d'une navigation par le secteur sud. J'annonce mes intentions sur la fréquence 4 minutes avant la verticale. Je me présente donc à la verticale du terrain à 1700 ft QNH, jette un coup d'oeil à la manche à air, et décide de m'intégrer en 11, et je l'annonce à la radio. Un virage par la droite, puis après avoir coupé l'axe de la piste, je me mets en descente vers 1200 ft, afin d'intégrer la vent arrière.
J'était donc en descente entre la verticale de la piste et le château d'eau qui sert de repère à notre vent arrière 11 quand un DR 400 s'annonce à la radio (je n'ai pas retenu l'immatriculation), verticale terrain à 1500 ft, en provenance de Sorigny, à destination de Chenonceau. J'ai rapidement identifié visuellement l'avion en question, qui arrivait sur ma trajectoire.
J'ai pu dégager par la droite sans problème, éviter l'avion, et m'en maintenir à distance, puis réintégrer le circuit d'atterrissage. Cependant, j'ai été surpris de croiser un avion qui filait tout droit à 1500ft QNH entre la piste et la branche de vent arrière, et qui plus est, ne s'annonçant à la radio qu'une fois à la verticale (en tout cas sans s'être annoncé dans les 4 minutes précédentes).
Je me suis donc cantonné à une manoeuvre d'évitement et à indiquer à la radio ma position, mais je me demande quelle aurait été la meilleure conduite à tenir? Ai-je involontairement participé à la réalisation de cette situation par une manoeuvre inappropriée lors de l'intégration? La formation PPL parle de l'airprox, mais c'est quelque chose que je n'ai jamais rencontré en réel, aurait-ce été judicieux?

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En approche
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Risque d'abordage
Type d’aéronef : DR 400/120
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Incident très fréquent aux abords des aérodromes non contrôlés. Ici les 2 trafics étaient en contact radio, ce qui n'est pas toujours le cas. Chacun respectait la réglementation. Il aurait pu y avoir plus d'échanges à la radio pour réduire le risque d'abordage. C'est le but de l'auto information.

Actions correctives : sans objet

Actions préventives :
Rappeler aux pilotes et élèves pilotes que la Sécurité c'est voir et être vu. Rappeler aussi que certaines zones sont particulièrement dangereuses du fait de la concentration de trafic qui peut s'y trouver: les aérodromes, mais aussi les sites remarquables. La FFA préconise d'éviter le survol des aérodromes lorsque cela n'est pas nécessaire. Etre intégré dans un circuit d'aérodrome non contrôlé n'offre aucune garantie de sécurité. Seule la surveillance du ciel peut faire éviter un abordage. Dès qu'une situation conflictuelle est détectée, bien passer des messages d'auto information pour indiquer sa position et ses intentions et demander plus d'informations au trafic concerné. Vigilance accrue dans les approches sur les aérodromes non contrôlés ou AFIS. Penser à allumer les phares d'atterrissage si l'avion en est pourvu pour améliorer sa perception par les autres trafics, et ouvrir l'œil..