Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration ENN409K5XM

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 19/02/2019
Dernière modification : 23/02/2019
Date de clôture : 23/02/2019

Descriptif de l'évènement

Lors de la rotation au décollage de LFBO, mon passager assis en place copilote bascule soudainement en arrière et présente beaucoup de difficultés pour se redresser (je précise qu’il pèse 110kg).
Compte tenu de la phase de vol, je le laisse à son sort et ce n’est qu’une fois stabilisé en palier sur l’itinéraire de sortie de la CTR que nous prenons le temps de faire un état des lieux de sa situation : il a finalement réussi à se redresser mais son dossier reste à l’horizontal. A la question de poursuivre ou d’interrompre le vol, mon passager déclare vouloir poursuivre. Après 20 minutes de vol nous atterrissons à LFDH et constatons que les tubes en métal de son siège sont sectionnés entre l’assise et le dossier.
Rétrospectivement je me dis que j’aurais probablement dû me reposer à LFBO plutôt que de poursuivre car bien que modérées, les turbulences dues au vent d’autan ont rendu ce vol très inconfortable pour mon passager.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : Au décollage
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Passagers: Problème
Type d’aéronef : Robin Aiglon R 1180 T
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


La montée dans l'avion est à surveiller par le CDB, les passagers assis à l'avant pouvant prendre appui sur l'appui tête du siège pour s'installer sur ce type d'avion (aile basse). Il faut privilégier l'appui sur la cellule. Le bras de levier sur l'appui tête est important et proportionnel au poids de la personne.
L'événement a été initié à l'embarquement, la rupture franche du siège s'est ensuite déclarée au décollage.
Attention, le passager aurait pu s'agripper aux commandes et rendre le pilotage de la montée initiale incontrôlable.

Actions correctives : informations aux pilotes

Actions préventives : demander aux pilotes d'accompagner leurs passagers dans leur installation pour leur sécurité et leur confort.