Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EMKV2EJ0GF

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 01/03/2019
Dernière modification : 03/03/2019
Date de clôture : 03/03/2019

Descriptif de l'évènement

Panne Avionique lors des essais moteurs.

Lors de ce vol, l'état technique de l'avion était tout à fait normal. Nous démarrons l'avion tout à fait normalement en suivant la procédure. Au point d'arrêt piste 15, nous effectuons les essais moteur. À ce moment-là mon élève effectue le test magnéto.
C'est alors que nous perdons le bloc radio. Il nous semble pas être passé sur la position OFF à ce moment (ou alors ça a eu été très bref car je n'ai aperçu aucune chute de régime en dehors de la chute normale inférieure à 175 RPM).
Il nous semble pas avoir fait d'erreurs, les brakers étaient tous poussés (nous avons fait un reset du master radio sans succès), nous avons donc regardé la documentation (carte VAC) et comme il n'y a pas de procédure pour la panne radio sur le terrain nous avons coupé le moteur et appelé le contrôleur par téléphone. En effet en étant au point d'arrêt le seul moyen à été de pénétrer la piste pour dégager par Charlie.
En remettant le moteur en marche, le Master radio était à nouveau fonctionnel. Nous sommes tout de même rentré au parking car il aurait été imprudent de partir en vol ne connaissant pas l'origine du problème.
Dans cette situation, j'ai utilisé le moyen mémo technique Bétise Braker Bouquin pour faire le point sur la panne, puis en passant en revue le DODAR nous avons pris la décision de rentrer au parking malgré le retour du block radio suite au redémarrage du moteur.
En appelant directement le contrôleur sur le téléphone, il mentionne alors qu'une procédure énormément connue des usagers a été communiquée par note aux différents clubs.
Il serait intéressant de revoir cette procédure car je pense qu'elle n'est pas connue par de nombreux usagers, et une telle panne dans un circuit de piste encombré comme celui de Lasbordes pourrait être assez compliquée à gérer.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : Au roulage
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Instruments: Panne
Type d’aéronef : DR 400/140
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Tout d'abord merci au CDB pour son REX rapide.

Lors de cet événement, nous saluons le bon reflexe de l'instructeur : doute sur l'état mécanique de l'avion, annulation du vol et contact immédiat avec la mécanique. Bon reflexe également d'appeler la tour. Pour rappel, le numéro de la tour de LFCL est : 05 62 47 53 20 ( source carte vac valide du 29/03/2019)

Il sort de cet événement 2 enseignements:

Tout d'abord sur l'aspect mécanique, l'unité d'entretien n'a pas su répondre après vérifications multiples.

Ensuite l'aspect opérationnel : connaissons nous les procédures panne radio à LFCL ?
Aucune procédure spécifique n'est officiellement publiée à LFCL. Il faut donc se baser sur la procédure standard.
Seul le livret 2 des bonnes pratiques à LFCL traite le problème de la panne radio en vol :

4.2.5 Panne en Vol
Pour mémoire, le plus proche terrain autorisé sans radio est Castelnaudary (LFMW) ou beaucoup plus loin Villefranche de Rouergue (LFCV).
Transpondeur 7600 + ALT et continuer à transmettre comme si elle fonctionnait.
Si la panne survient dans le circuit d’un aérodrome contrôlé, exécuter la dernière clairance délivrée et poursuivre jusqu’à l’atterrissage.
Ne pas entrer dans les espaces aériens contrôlés de classe A, B, C, D ni dans les RMZ. Sortir de ces espaces ou zones et se dérouter vers un aérodrome à radio non obligatoire,
Sinon, en évoluant en espace G et hors RMZ ou depuis cet aérodrome, par téléphone (si un équipement adéquat est disponible à bord et fonctionne), pour rejoindre :
(cas 1) un aérodrome contrôlé et y atterrir : obtenir l’accord de TWR
non nécessaire à LFCL si aéronef basé et transpondeur actif
(cas 2) un aérodrome AFIS et y atterrir : se coordonner avec l’agent AFIS
ou, (cas 3) si urgence (météo critique, imminence d’un manque de carburant, de la nuit, etc.)
dans ces trois cas, aller à la verticale de l’aérodrome au-dessus de l’altitude publiée du circuit puis rejoindre le début de la branche Vent arrière sans gêner le trafic.
Si la panne survient EN ROUTE lors d’un contact établi avec un organisme de la Circulation Aérienne, lui téléphoner après atterrissage pour éviter de déclencher l’alerte [ou à tout autre organisme de la Circulation Aérienne ou au 01 56 301 301 (n° clôture des plans de vol)].

Actions correctives : L'avion arrêté de vol rentre en mécanique 1 jour plus tôt pour sa visite 50H. Il a été demandé de vérifier/corriger le potentiel problème électrique. Rien n'a été trouvé à ce niveau. Nous restons attentifs et en cas de retour de cette panne, une enquête plus poussée sera menée par l'atelier radio.

Actions préventives : un rappel sur la panne radio et sur l'existence du guide des bonnes pratiques sera effectué à l'ensemble des membres de l'aéroclub avec la diffusion de ce REX.