Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EPA5ZM6C7C

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 29/03/2016
Dernière modification : 09/04/2016
Date de clôture : 09/04/2016

Descriptif de l'évènement

A mi-chemin d'un vol LFXX(non contrôlé)-LFYY(non contrôlé) sur l'ULM du club (Super Guépard 912S), une rupture du câble de trim nous a forcé à nous poser en urgence sur l'aéroport de LFZZ. J'étais aux commandes avec ma fille, brevetée elle-aussi, en place droite. Les conditions météo étaient plutôt bonnes et nous volions en régime de croisière un peu au nord de la CTR de LFZZ. Tout d'un coup le manche se met à vibrer fortement dans le sens de la profondeur... Réduction immédiate des gaz, palier... les vibrations diminuent mais restent importantes... je teste le manche doucement sur les deux axes, puis le palonnier : l'avion est encore contrôlable, c'est l'essentiel... un coup d'oeil vers l'arrière : la gouverne de profondeur oscille avec un débattement important mais l'angle de vue sur le Super Guépard est limité et je n'ose pas ouvrir la porte (ce qui n'aurait rien changé au demeurant). LFZZ est l'aéroport le plus proche : radio sur LFZZ (les logs de navigation bien préparés c'est pratique), au GPS on est à 20km. Dès le contact TWR je signale mon problème de profondeur "Etes-vous en situation d'urgence F-Jxxx" ... "Euh on va dire que oui F-Jxxx" (dans ces moments là, la phraséo devient moins rigoureuse). J'effectue le trajet à vitesse réduite en évitant soigneusement les zones urbanisées, au cas où il faudrait tirer le parachute. "RWY dur ou RWY herbe si vous préférez" : l'herbe me semble plus accueillante. Je me pose comme sur des oeufs ; les vibrations ont cessé juste avant l'arrondi. Je roule jusqu'au parking où je constate que le câble de trim est cassé net exactement entre la sortie de la gaine et sa patte de fixation.
Ce défaut était indétectable à la prévol et je pense avoir eu la réaction appropriée. J'ai bien pensé au trim, mais j'ai préféré ne toucher à rien une fois l'avion "stabilisé". En y réfléchissant à postériori, j'aurai dû essayer de réduire la vitesse encore davantage (<75km/h) pour tenter d'arrêter ce flutter. Un grand merci au contrôleur de LFZZ, très pro ; aux pompiers de l'aéroport qui avaient fait le déplacement ; et à Monsieur xxxx de "xxxx maintenance aéro" qui nous a fait une réparation de fortune grâce à laquelle nous avons pu rentrer.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo :
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Solo pilote
Type d'évènement : Cellule
Type d’aéronef : Autre avion
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement



Actions rétroactives :

Actions proactives : réparation; instruction à ce problème par les instructeurs AVION & ULM