Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EEAKGPT6BS

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 05/04/2016
Dernière modification : 14/04/2016
Date de clôture : 14/04/2016

Descriptif de l'évènement

FICHE 68B à associer à la fiche 68 (même événement) fiche remplie par le correspondant SGS par copier/coller d'un mail reçu du pilote.
Vers 14h00 j'effectue des circuits en TB9 après avoir pratiqué le même exercice en HR200. C'est, je pense le quatrième contrôleur différent en une heure de temps.
Je remarque que contrairement aux habitudes les instructions ne sont pas toujours précises et que les interlocuteurs à la radio semblent débordés.
En montée initiale on m'avait autorisé un cross Wind piste 26 alors que j'avais décollé de la piste 20, par exemple. Il y a trois ou quatre avions privés simultanément dans la zone proche du circuit plus un mouvement d'avion commercial toutes les dix minutes environ.
Lors du second circuit je reporte comme demandé ma position en vent arrière. Je reçois alors l'autorisation d'atterrir en piste 20. Je vole encore quelques secondes en vent arrière lorsque en regardant la piste j'y vois un avion en attente. En effet, un Hr 200 s'était vu octroyé l'autorisation de s'aligner après mon décollage.
A ma surprise il est toujours au seuil de piste. Je vais alors pousser sur le ptt pour avertir la tour lorsque le dit avion prend la parole pour signaler sa présence.
La contrôleuse est surprise par son intervention. Visiblement elle avait complètement oublié cet avion. Elle lui donne alors l'autorisation de décoller. Ce qu'il fait.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo :
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : En approche finale
Type de vol : Solo pilote
Type d'évènement : Procédures sol et vol
Type d’aéronef : TB-9 Tampico
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement



rappel à la vigilance : les contrôleurs ne sont pas infaillibles !