Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration C4X4EHJMAT

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 29/06/2019
Dernière modification : 30/06/2019
Date de clôture : 30/06/2019

Descriptif de l'évènement

Lors d'un vol d'instruction en TECNAM P2002, au point d'attente piste 10, et après un briefing avant décollage mentionnant les pannes et incidents avant et après la rotation, nous décidons (mon instructeur et moi) de faire la radio et de nous aligner et décoller en piste 10.
Lors de rotation, mon instructeur remarque une température des cylindres atteignant 135°C, ainsi qu'une température d'huile passant les 110°C.
Mon instructeur décide de reprendre les commandes et de se reposer immédiatement car nous avions suffisamment de piste pour effectuer cette manœuvre.
Quand mon instructeur m'a demandé de lui laisser les commandes, je me suis exécuté car son expérience du pilotage lui permettait de nous reposer en toute sécurité.
Le moteur ne pouvait se refroidir suffisamment dût aux fortes températures extérieures.
Grace au briefing sécurité effectué avant le décollage, nous avons pût anticiper cet incident.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK, T°38°C
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Au décollage
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Moteur: Performances
Type d’aéronef : P 2002 Tecnam
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


On rappelle couramment de vérifier les performances au décollage lors de fortes chaleurs et c'est effectivement nécessaire. On contrôle aussi le régime moteur, le badin actif et l'absence d'alarme à la mise en puissance. Mais prête-t-on assez attention aux températures moteur et huile lors du décollage ?
En ces périodes de fortes chaleurs, ce REX nous rappelle que ce contrôle n'est pas inutile et que le briefing départ permet de se mettre en condition pour réagir immédiatement en cas de problème.
La réaction de l'instructeur a probablement permis d'éviter des dégâts au moteur pouvant aller jusqu'à sa casse.

Actions préventives : Rappeler aux pilotes d'effectuer un contrôle de la température moteur lors de sollicitations particulières (décollage, montée,...)