Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration DB3TT130G6

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 26/07/2019
Dernière modification : 28/07/2019
Date de clôture : 28/07/2019

Descriptif de l'évènement

Le mardi 2 juillet 2019, j’ai décidé de faire un vol local à partir de l’aérodrome de Saint-Rambert d’Albon, avec un DR400-120 de l’aéro-club dont je suis membre.

Pour la préparation de mon vol, j’ai consulté le site Aeroweb avec mon code personnel (Metar , TAF, Temsi, Vents et Températures) et le site SIA pour les NOTAM et SUPAIP. Les conditions étant très bonnes, j’ai pris la décision de voler.
Pour la préparation du vol et pendant le vol, j’ai utilisé la carte SIA Lyon - Vallée du Rhône au 1:250.000 édition 1-2019 SFC à FL195.

Ce vol local était prévu avec un départ vers l’est de l’aérodrome de Saint-Rambert, vers Saint Marcellin, au cap 110° pour éviter la TMA de Lyon puis vol vers Romans, puis Tournon sur Rhône et retour à l’aérodrome de Saint-Rambert d’Albon.

Après la vérification des documents de l’avion et la visite « prévol », j’ai décollé piste 01D et je me suis orienté à l’aide du conservateur de cap, au cap 110°.

J’ai compensé mon avion en vol de croisière. A 4000 pieds, environ 6/7 mn après mon décollage, j’ai pris contact avec le SIV 2 de Lyon sur la fréquence 135,200 MHz, pour un suivi. (135,200 MHz est également la fréquence des TMA 3, 4, et 15 de Lyon) Je demande systématiquement un suivi SIV en vol local, pour être informé des « trafics », ce qui me sécurise.

Après un temps d’attente, car il y avait plusieurs « trafics » en cours, le contrôleur m’a communiqué un code transpondeur, que j’ai affiché, puis il m’a informé que j’aurais dû demander la clairance avant de pénétrer dans l’espace aérien contrôlé C de la TMA de Lyon et pas après pénétration.
J’ai été surpris de ma position et je me suis excusé auprès du contrôleur. Le contrôleur m’a demandé mes intentions, je lui ai indiqué que je sortais immédiatement de la zone contrôlée. J’ai recalé mon conservateur de cap, à l’aide du compas. Après avoir fait un point rapide sur ma position, j’ai contourné la zone R 220 par le nord puis par l’est, ensuite je suis immédiatement sorti de l’espace contrôlé en me dirigeant plein sud à l’aide du compas.

J’ai poursuivi mon vol local et j’ai fait deux fois le circuit indiqué plus haut.

Pendant ce vol local, le contrôleur m’a signalé plusieurs « trafics » que j’ai croisés en toute sécurité.

En fin de circuit et en vue de l’aérodrome de Saint-Rambert d’Albon, j’ai demandé à quitter la fréquence du SIV 2 de Lyon (135,200 MHz). Je me suis mis en auto information sur la fréquence 123,500 MHz de l’aérodrome de Saint-Rambert d’Albon et j’ai atterri.

Si j’analyse mon erreur de navigation, c’est d’avoir fait confiance au conservateur de cap, que j’ai dû mal calér lors de l’alignement sur la piste 01D. Je regrette de ne pas avoir utilisé le GPS de l’avion qui m’aurait indiqué le bon cap.

Avec le recul, j’ai pris conscience que j’aurais dû faire un REX pour que l’Aéro-Club puisse déposer un GRESSAG auprès de l’Aviation Civile. J’ai mal compris le contrôleur et je me suis cru exonéré de cette procédure, ce qui constitue ma deuxième erreur.

Je suis bien entendu le seul responsable de mon erreur de navigation et de l’absence du dépôt d’un REX. Je serais vraiment désolé que ces événements puissent entacher l’excellente image de l’aéro-club.
Mon expérience de la navigation, avec plusieurs instructeurs différents, m'a permis de me sortir assez rapidement de ce faux pas, sans intrusion dans la CTR et sans intrusion dans la zone réglementée R220. A aucun moment je n'ai paniqué. J'avais la situation en main dès que le contrôleur m'a signalé ma position dans la TMA.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : En évolution
Type de vol : Local
Type d'évènement : Procédures vol
Type d’aéronef : DR 400/120
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement



Actions correctives :

Actions préventives : Briefing et vol avec le pilote. Communication sur le courrier mensuel.